L'eau : une source vitale

Publié le -
bouteille d'eau

… Et des futurs mamans

Pendant la grossesse, surtout au troisième trimestre, les besoins en calcium augmentent, notamment  pour le bébé qui absorbe 90 % de son calcium. Il est reconnu que pendant la grossesse, de nombreuses femmes souffrent d'un manque en fer et en calcium. Pour rétablir l'apport conseillé, il est recommandé de boire une eau minérale riche en calcium et parfois conseillé, sur ordre du médecin, un apport supplémentaire.


Qu’est-ce que la soif ? 

La soif est une sensation qui provoque l'envie de boire. Nos cellules, lorsqu'elles sont en manque d'eau, se rétractent. Les cellules nerveuses de l'hypothalamus envoient un message au cerveau qui va alors déclencher la sensation de soif.

Il ne faut donc pas attendre d'avoir soif pour boire. Car l'eau n'étant pas stockée dans l'organisme comme peuvent l'être les calories, nous sommes en manque d'eau de façon permanente. Et lorsque la soif se fait sentir, nous sommes déjà en déshydratation. Une fois l'eau consommée, le cerveau reçoit cette information pour interrompre l'angiotensine, l'hormone responsable de la soif. Et heureusement que le cerveau stoppe la sensation de soif, car s'il fallait attendre que les effets de l'eau agissent pour ne plus avoir soif, il faudrait boire pendant  20 minutes sans interruption !

 

Chaleur : Attention à la déshydratation
Être déshydratée, c’est descendre en dessous de 60% d’eau dans le corps. Toute déshydratation s’avère néfaste pour l’organisme, et s’exprime différemment selon son degré : de 1 à 2% de déshydratation, les performances (physiques et intellectuelles) commencent déjà à diminuer ; de 2 à 4%, elles baissent de 3 à 20% ; de 4 à 6%, elles baissent de 20 à 30%, des difficultés de concentration et des maux de tête peuvent apparaître ; de 6 à 8%, les performances peuvent diminuer de plus de 30%, les extrémités picotent et s’engourdissent ; à 10%, le fonctionnement des organes est menacé ; au-delà de 15% de déshydratation, le pronostic vital est en jeu.
 


Et pour mincir ?

En période de régime, il est effectivement important de bien s'hydrater pour le bon fonctionnement de l'organisme et pallier aux éventuelles déficiences provoquées par une alimentation parfois déséquilibrée. « Pour compenser ses pertes hydriques, l’organisme a besoin de 2,5 L d’eau par jour. Cette quantité doit provenir de la boisson pour 1,5 L (eau, thé, tisane, jus de fruits, potages…) et des aliments riches en eau pour 1 L (fruits, légumes, laitages…). »L'eau facilite l'élimination et compense les apports déficitaires en minéraux, souvent dus à la diminution ou à la suppression de certains aliments jugés trop gras. Lors d'un amaigrissement, il peut y avoir un risque de déficit en calcium et en magnésium, par la suppression en période de régime des laitages et de certains aliments tels que les légumes secs ou le chocolat. Ces restrictions peuvent entraîner des carences et des complications d'ordre diverses (ostéoporose, fragilité osseuse, déficit en calcium).

Pour mincir ou conserver son poids de forme, il faut veiller à adopter une alimentation variée et équilibrée, à pratiquer une activité sportive constante, et à boire 1,5 litre d'eau chaque jour.
 

 

L’importance de l’eau dans le fonctionnement de l’organisme
L’eau irrigue tout le corps, alimente en permanence les 50 milliards de cellules qui le composent, et permet les échanges chimiques qui se produisent en permanence au sein de l’organisme. On la retrouve donc partout : dans le sang et les organes, mais aussi dans le cartilage, la masse graisseuse, les muscles, les dents...






 

Mots clés : minceur, eau

Commentez cet article sur le forum

Pour pouvoir commenter cet article dans le forum vous devez être inscrit et connecté.

Réagissez via Facebook

Vous êtes
:
 
Age
: ans
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg
Poids désiré
: kg
 
Vous êtes
:
 
Date de naissance
:
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg