Le rôle de la télé face à l'obésité

Publié le -
Plus la sédentarité est importante, notamment, plus le risque d’être en surpoids est élevé. « Alors, pourquoi ce titre ? » devez-vous vous demander. Parce que la télévision peut aussi parfois remplir son rôle initial, qui est d’informer, en diffusant des spots d’information sur les risques de santé liés au surpoids.
Télé & surpoids

Surpoids : un constat alarmant

Dans le monde, plus de 300 millions d’adultes présentent un surpoids et la majorité d’entre eux est atteinte de maladies liées au poids.
Plus d’un tiers des adultes atteints de surcharge pondérale (115 millions de personnes) et de pathologies liées au poids vivent dans les pays en voie de développement. Depuis 1998, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) considère que l’obésité est une épidémie.
 
Quatre Français sur dix sont aujourd’hui concernés par le surpoids ou l’obésité. Plus préoccupant encore, l’accroissement de ce phénomène est constant et sans distinction de classe sociale, d’âge ou d’origine géographique.
Or, le retentissement sur la santé du surpoids et de l’obésité a été largement démontré et confirmé dans de très nombreuses études scientifiques.
Environ la moitié des personnes souffrant de surpoids et d’obésité est atteinte de maladies cardiovasculaires (hypertension, accidents vasculaires cérébraux...), de troubles métaboliques (diabète, excès de cholestérol...) et de pathologies ostéo-articulaires (arthrose du genou, arthrose des hanches...).
Malheureusement, un grand nombre de personnes en surpoids n’est pas conscient des risques médicaux liés à leur surcharge pondérale.
 

La télévision s’en mêle

En avril dernier, et pour la première fois en France, une campagne de grande ampleur a abordé à la télévision les conséquences médicales du surpoids. Une centaine de passages a été programmée sur France Télévision.
 
Cette campagne est à l’initiative des laboratoires Roche qui s’attachent à faire connaître l’obésité comme une maladie à part entière. Il est vrai que l’obésité présente de véritables risques pour la santé. De plus, le surpoids et l’obésité génèrent des surcoûts économiques et sociaux (directs), sans parler de l’altération de la qualité de la vie, de la stigmatisation et de la discrimination sociale dont sont victimes ceux et celles qui en sont affectés.
Difficulté supplémentaire à affronter : les kilos sont l’objet d’une sur-médiatisation centrée sur la forme et la ligne véhiculant « l’idéal minceur » et occultant du même coup les messages santé essentiels. Par contrecoup se développent l’inacceptation de soi, des restrictions abusives et, ironiquement, un accroissement des troubles du poids. Le problème ne peut et ne doit pas laisser indifférent.
L’ensemble du corps médical doit s’associer dans une démarche active de traitement et, surtout, de prévention afin de définir une prise en charge cohérente des troubles du poids.
C’est l’objectif de la campagne publicitaire dont vous avez pu prendre connaissance.
 

Commentez cet article sur le forum

Pour pouvoir commenter cet article dans le forum vous devez être inscrit et connecté.

Réagissez via Facebook

Vous êtes
:
 
Age
: ans
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg
Poids désiré
: kg
 
Vous êtes
:
 
Date de naissance
:
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg