Se mettre une balle dans le ventre pour maigrir ???

Publié le -
Cette technique s'adresse aux personnes réfractaires aux régimes, et pour tous ceux qui n'ont pas le poids suffisant pour pouvoir bénéficier d’une gastro-plastie par anneau. Avantages et inconvénients de ce ballon placé dans l’estomac.
ballon intragastrique

Le ballon intragastrique, qu’est-ce que c’est ?

Toute nouvelle technique (elle est utilisée en France depuis 3 ans seulement), il s’agit d’un modérateur d’appétit mécanique que l’on fait placer dans son organisme. À ce jour, 400 patients en ont déjà bénéficié. Le principe est celui d’un ballon souple que l’on introduit (vide) par la bouche jusque dans l’estomac, avant de le dilater en le remplissant d’une solution stérile. Le ballon, une fois plein, sera trop volumineux pour être évacué et restera donc à flotter à l’intérieur de l’estomac. En remplissant suffisamment l’estomac du patient pour lui donner une sensation de satiété permanente, on induit ainsi une perte de poids rapide. Une rééducation alimentaire faite par un nutritionniste devra être associée, le but étant que les patients ne reprennent pas tout leur poids après le retrait du ballon.


À qui est-ce destiné ?

Le ballon intragastrique est principalement utilisé chez des personnes en obésité massive, des patients ayant une surcharge pondérale si importante que pour limiter les risques liés à une intervention chirurgicale, lors de la pose d’un anneau gastrique notamment, ils devront maigrir vite d’une douzaine de kilos avant d’être opérés. Ce système est également destiné à des personnes ayant, en moyenne, un surpoids dépassant de 40% leur poids idéal. La plupart ont une quinzaine de kilos à perdre, ne sont pas considérés comme des obèses pouvant bénéficier de la pose d’une gastroplastie par anneau et n’arrivent pas à maigrir sur le long terme. Le ballon leur permettra de fondre en 6 mois des kilos qu’ils mettraient 1 à 2 ans à perdre traditionnellement.


Comment est-il placé dans l’estomac ?

Pas besoin de chirurgie, puisqu’il n’y a pas d’ouverture dans le ventre. Après une brève anesthésie, le médecin (formé en Hollande à cette méthode) examine l’estomac à l’aide d’une caméra endoscopique. S’il n’y a pas de contre-indications, il introduit le ballon par la bouche, comme lors d’un acte de fibroscopie digestive classique. Une fois dans le ventre, le ballon en silicone souple sera rempli d’une solution saline stérile teinte en bleu, pour qu’ainsi, en cas de fuite et de dégonflement, la couleur qui s’échappe puisse se repérer dans les urines. L’opération dure en tout une petite demi-heure, et quatre heures plus tard, après un contrôle médical approfondi, le patient pourra rentrer chez lui. Pour le retirer, on utilisera la méthode inverse. On le fera remonter dans l’œsophage et ressortir par la bouche. Avant, il sera percé dans l’estomac pour pouvoir être extrait dégonflé.


 

Mots clés : ballon intragastrique

Commentez cet article sur le forum

Pour pouvoir commenter cet article dans le forum vous devez être inscrit et connecté.

Réagissez via Facebook

Vous êtes
:
 
Age
: ans
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg
Poids désiré
: kg
 
Vous êtes
:
 
Date de naissance
:
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg