L'eau : une source vitale

Publié le -
Indispensable à notre organisme pour ses fonctions hydratantes, l’eau apporte les minéraux et les oligoéléments essentiels pour rester en bonne forme. Sa consommation doit être régulière, plus particulièrement en période de régime.
femme sous eau

Allons à la source…

Eau de source, du robinet ou minérale, toutes les eaux proviennent d'une source et font l'objet de contrôles de sécurité.
- L'eau de source, d'origine souterraine et bactériologiquement saine, est mise en bouteille dès son émergence à la source. Son exploitation est autorisée par arrêté préfectoral. Sa composition doit être conforme aux normes d'eau potable.
- L'eau minérale, également issue d'une nappe ou d'un gisement souterrain, et bactériologiquement saine, est embouteillée à la source, sans subir de traitements particuliers. Reconnue pour ses effets bénéfiques sur la santé, et par l'Académie de Médecine et le Ministère de la Santé, elle est soumise à des contrôles de qualité imposés par la législation française.
L'eau minérale et l'eau de source peuvent mettre des années avant d'arriver à la nappe souterraine. Ce laps de temps, plus ou moins long, permet à l'eau de se constituer de ses minéraux et oligoéléments.
- L'eau du robinet émane d'une rivière ou d'une nappe phréatique. Potable, elle est en revanche soumise à des traitements (filtration, addition de chlore. et à des contrôles bactériologiques réguliers. Sa composition et son goût peuvent varier d'une région à une autre.
 
 
Pourquoi faut-il boire ?

Tous les êtres humains ont besoin de boire. Alors qu'il est possible de jeûner pendant des jours et des jours, impossible pour l'organisme de tenir sans un apport suffisant en eau plus de deux jours.  60 à 65 % du poids du corps est dû à l'eau qu'il contient. Cette eau participe au transport des nutriments, vitamines, minéraux et oligoéléments vers les cellules. Elle assure la régulation thermique, l'élimination des toxines par le biais de l'urine; elle aide les reins à effectuer leur travail de filtration et à nettoyer le sang de ses impuretés. Plus le débit d'eau est important plus les reins réussissent à effectuer ce travail de filtration. À l'inverse, ne pas boire peut engendrer des infections urinaires et la formation de calculs rénaux.
Chaque jour, nous évacuons environ trois litres d'eau par la transpiration, les selles et l'urine. Il est donc important de remplacer cette eau perdue en buvant de l'eau. Et même si l'alimentation apporte un certain pourcentage d'eau, cette quantité n'est pas suffisante. Il faut boire 1 à 1,5 litre d'eau par jour, en commençant dès le réveil et à jeun, voire plus lorsqu'il fait plus chaud ou que la transpiration est accentuée.
Une perte d'eau du corps de 10 à 15 % peut être mortelle si une consommation suffisante d'eau n'est pas apportée, la déshydratation pouvant aussi entraîner des conséquences variables selon les individus : maux de tête, pertes de connaissance..« Lorsque la sensation de soif apparaît, cela signifie que le corps est déjà déshydraté à hauteur de 5% ».
                    
L'eau contient des sels minéraux (calcium, magnésium, bicarbonates, potassium et sulfate) et des oligoéléments, infiniment utiles, tels que le potassium, le sodium ou le calcium. Ce dernier aide à la constitution et à l'entretien d'un bon capital osseux. Il permet, entre autre, d'éviter les problèmes rénaux, tels que la formation de calculs. Selon l’étude SU.VI.MAX réalisée en France, il s'est avéré que 62 % des femmes et 45 % des hommes avaient des apports en calcium inférieurs aux ANC. Même constatation pour le magnésium, un des oligoéléments qui joue un rôle prépondérant dans l'équilibre nerveux et la relaxation musculaire. Apporté par le biais des céréales, des fruits, des légumes secs ou encore du chocolat, le magnésium atteint rarement les quantités recommandées pour l'organisme. Voilà pourquoi une complémentation en eau minérale peut couvrir jusqu'à 1/3 de nos besoins en magnésium.
 

L’eau, l’alliée des sportifs…


Le sport permet de garder la forme et de rester en bonne santé lorsqu'il est pratiqué en fonction des capacités de chacun, que les échauffements sont respectés, l'alimentation est équilibrée, la pratique sportive conseillée par un médecin, et l'hydratation suffisante.
Pendant l'effort, 75 % de l'énergie consommée par les muscles se mue en chaleur. Si cette chaleur n'est pas évacuée, la température du corps augmente progressivement, d'un degré Celsius toutes les 5 à 10 minutes selon les efforts fournis. Pendant l'exercice, la transpiration permet de maintenir le corps à une température acceptable pour l'organisme, à condition toutefois de s'hydrater suffisamment pour compenser les pertes d'eau. En cas d'absence d'hydratation, la température augmente et le débit cardiaque s'accélère. De même que l'eau apporte les minéraux capables de combler les pertes en calcium et en magnésium.
Tous les sportifs, confirmés ou non, doivent donc prévenir leur soif en buvant régulièrement.
 
Pour compenser ses pertes hydriques, l’organisme a besoin de 2,5 L d’eau par jour. Cette quantité doit provenir de la boisson pour 1,5 L (eau, thé, tisane, jus de fruits, potages…) et des aliments riches en eau pour 1 L (fruits, légumes, laitages…).


 

Mots clés : minceur, eau

Commentez cet article sur le forum

Pour pouvoir commenter cet article dans le forum vous devez être inscrit et connecté.

Réagissez via Facebook

Vous êtes
:
 
Age
: ans
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg
Poids désiré
: kg
 
Vous êtes
:
 
Date de naissance
:
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg