Mincir avec l'hypnose : est-ce possible ?

Publié le -
Sans être une solution miracle pour perdre du poids, l'hypnose aide le patient à s'accepter et à se regarder différemment. Elle l'accompagne sur des chemins propices au changement afin de trouver les solutions à ses problèmes corporels. Lumière sur une méthode thérapeutique encore peu connue, riche et intéressante.
visage femme détendue

Qu'est-ce que l'hypnose ?
 
- L'entretien préalable
La première séance commence toujours par un entretien préalable qui dure une heure ou plus selon la complexité de la situation. Primordial, il permet au patient d'expliquer ses problèmes et au praticien de cerner les difficultés en posant toutes les questions en rapport avec son cadre de vie, ses loisirs, sa famille. Cette phase de dialogue et d'écoute est nécessaire pour que le thérapeute puisse orienter convenablement les séances. Elle peut s'étaler sur plusieurs consultations afin d'éviter tout malentendu sur les attentes du consultant et les réponses que peuvent lui apporter l'hypnose. Si le patient, obsédé par l'idée de perdre du poids, s'arrête à l'apparence et pense que l'hypnose est le remède miracle, il fait fausse route. Pour que le résultat soit sérieux, il doit bien comprendre la démarche, être motivé et s'impliquer. Afin de l'aider à mieux vivre, le médecin s'occupe non seulement de son surpoids mais aussi de son mental.
Patrick Bellet, hypnothérapeute, considère cette première étape comme essentielle pour mener à bien ses séances : « Quand une personne consulte pour maigrir, il faut bien qu'elle comprenne que le médecin n'est pas là pour traiter uniquement ses 30 kilos en trop. Il faut aller au-delà du corps et situer le problème dans sa globalité. S'il s'agit d'un problème de poids, ce n'est pas uniquement le corps qu'il faut transformer ou modifier selon les espérances du patient. Ce n'est pas parce qu'on perd 15 kilos que les problèmes seront résolus. La méthode serait alors inefficace ».
 

Génèse de l'hypnose 
Découverte par le médecin Franz Anton Mesmer, l'hypnose naît à la fin du 18ème siècle en Autriche. Elle prend véritablement son essor avec Milton Erickson, père de l'hypnose moderne. Pendant 50 ans, il se consacre à cette technique, qu'il décrit comme une manière d'aider les patients à dépasser les limites.« Selon les praticiens, les séances varient de ¾ d'heure à 1 heure. Au fur et à mesure des consultations, elles peuvent être plus rapide. »
Objet de fascination, de fantasmes, de méfiance ou de réticences, l'hypnose, sans être une science, est avant tout une pratique capable d'aider les patients à solutionner leurs maux. Elle permet à leur inconscient de réaliser des remaniements utiles au changement.


- La séance : une histoire de mots...
Installé confortablement, le patient se détend en se concentrant sur les paroles du médecin qui  fait en sorte de le transporter ailleurs. « Ailleurs » ne signifie pas dormir d'un sommeil profond. « Il s'agit juste de permettre à l'interlocuteur d'être dans la lune en le concentrant sur lui-même et en l'aidant à retrouver une situation plaisante et apaisante ».
Pour connaître sa façon de fonctionner et l'aider par rapport à ses problèmes de poids, le thérapeute s'intéresse à la vie du patient : ce qu'il fait dans la vie, quels sont ses loisirs et ses plaisirs quotidiens. A partir de ces éléments intimes et pour capter son attention, il concentre ses propos sur les événements qui lui plaisent, sans le fâcher avec des sujets préoccupants. La suggestion est utilisée afin de le transporter là où il aimerait être. De même que l'utilisation de certains verbes peuvent être compris différemment selon leur prononciation et les temps de pause : « Je me demande quand vous avez...changé (changez !) de point de vue... ».* Le verbe se transforme en impératif et permet ainsi au patient d'introduire une suggestion supplémentaire qui l'aidera par la suite à aller mieux.
L'intonation de la voix est également importante. Aiguë, elle sera en accord avec l'évocation d'images légères, grave, elle évoquera des notions de profondeurs.
Dans le cadre d'un amaigrissement, des mots importants peuvent être utilisés : « contrôle, changer, limites, frontières ».
Pour les gens qui ont une hygiène de vie déplorable, qui négligent leur corps et ne se respectent pas, le médecin attachera plus d'importance à l'idée d'être attentif à soi-même. Il utilisera les mots « respect, considération, estime, utile, attention », glissés indirectement à l'intérieur d'une histoire ou d'un conte.

 

Mots clés : minceur, hypnose

Commentez cet article sur le forum

Pour pouvoir commenter cet article dans le forum vous devez être inscrit et connecté.

Réagissez via Facebook

Vous êtes
:
 
Age
: ans
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg
Poids désiré
: kg
 
Vous êtes
:
 
Date de naissance
:
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg