Les tendances maquillage de 2015

Publié le -
bijoux cils
Pour les yeux

Le smokey-eye continue à être tendance et impose son regard rock. Plusieurs styles s’affirment. Après les mordorés, les paillettes des fêtes de fin d’année, on revient pour certains à des couleurs plus discrètes, des couleurs d’hiver. La note classique est là mais elle s’intensifie. Les smoky-eyes sont alors sombres, noir ou brun noir profond, soulignés par du khôl de la même couleur, les paupières sont fumées intensément, pour un regard charbonneux parfait. Faciles à porter, ces harmonies mettent en valeur toutes les carnations et tous les iris. Rose, mauve, lilas, le retour des teintes pastel se confirme. Ces couleurs douces et féminines ont aussi leurs adeptes avec un smokey-eye léger ou en aplat monochrome. Particulièrement bienvenues lorsqu’on mise sur un maquillage de jour nude. Oubliez alors le rouge à lèvres et le blush. Nouveauté, la couleur kaki qui s’affirme selon certains comme LA couleur de la saison. Avec des variantes, cendré ou irisé, le kaki devient le nouveau noir. Rien moins. En dehors du smokey, nous avons le regard virginal, bien de saison. Les paupières se parent d’un blanc ivoire accompagné d’ombres fumées pour rehausser l’effet et donner du peps au regard. On peut aussi adopter une variante pêche, douce et chaude, convenant parfaitement aux teints clairs.

L’eye-liner. Pop ou fluo, on compte sur lui pour électriser notre regard. Version sage le jour avec un make-up nude ou plus fun le soir associé à un mascara de la même couleur et à un fard argenté. À noter, la couleur argent continue de rencontrer un vif succès et permet de jouer à l’extrême sur les contrastes lumineux pour un regard teinté d’argent. Le trait de liner basique fait aussi preuve d’inventivité avec des tracés surprenants. Il se décale pour se faire arty. Quant aux superpositions dans des teintes différentes, elles ajoutent à cette touche de créativité.

Du mascara ? Quant aux cils, ce sont les stars quand on adopte un maquillage nude. C’est le moment de tester les faux cils. Pour contraster le regard, rien ne vaut le mascara noir. Pour les adeptes du make-up glitter, on applique après son mascara ultra noir, un top coat pailleté.  
 
 
Les sourcils

Les sourcils graphiques restent sur le devant de la scène. On les dessine épais pour ouvrir le regard. Pour un résultat naturel, on procède toujours par petites touches pour redessiner des poils et non en traçant une ligne pleine.« La couleur kaki qui s’affirme selon certains comme LA couleur de la saison. » Un peu tape à l’œil, on en convient, les sourcils bijoux font leur apparition sur les tapis des défilés (Chanel, Rodarte) mais aussi dans la sphère des bloggeuses. Greffés de minéraux, ourlés de pierres ou façon percing en trompe-l’œil, les sources d’inspiration sont très variées pour orner nos arcades sourcilières. Les sourcils épais, c’est déjà dépassé selon certaines. Mais la greffe va-t-elle prendre ? Un peu bling-bling pour tous les jours mais à tenter, pourquoi pas, pour le soir ?
 

Pour les lèvres

Là aussi les tendances sont contrastées. Globalement, l’aspect velours domine dans des tons feutrés mais chauds qui donnent des couleurs mates. On peut préférer des couleurs plus tranchées comme l’orange et le rose vif pour des lèvres punchées ou continuer le style nude qui mettra parfaitement en valeur votre maquillage smoky. À l’extrême, voici la tendance minimaliste qui fait disparaître le rouge à lèvres ; certains n’hésitent pas à les maquiller une teinte en-dessous de notre carnation. Un prolongement de la tendance sans maquillage, très présente sur les podiums ? Quoiqu’il en soit le gloss hydratant reste de mise.
 

Pour le teint

On parle maintenant de néo-nude tant cette tendance est devenue incontournable. La peau doit rester apparente, révéler sa lumière naturelle et même laisser apparaître les petites particularités comme les taches de rousseur. Nouveau, l’apparition du teint dewy où pour obtenir un effet brillance plus accentué qu’avec le nude mais toujours hyper naturel, on mélange à son fond de teint un illuminateur liquide. Attention pour obtenir la mine fraîche et éclatante du teint dewy, la peau doit être particulièrement bien hydratée.
 

Et les pommettes, dans tout ça ?

Pour elles, on joue à fond les contrastes en les rehaussant avec des blushs bien acidulés. Rose bonbon, rouge coquelicot ou encore orange brûlée… peu importe la couleur du moment que cela se voit. Couleur abricot pour les teints mats, rose dragée, un peu nacré, pour les peaux claires. À poser de préférence en virgule sur la pommette saillante et surtout pas en pastille en n’oubliant pas l’enlumineur.
 
 

Commentez cet article sur le forum

Pour pouvoir commenter cet article dans le forum vous devez être inscrit et connecté.

Réagissez via Facebook

Vous êtes
:
 
Age
: ans
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg
Poids désiré
: kg
 
Vous êtes
:
 
Date de naissance
:
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg