Mincir sans s'affamer

Publié le -
fruits et légumes

Le plaisir avant tout

La notion de plaisir ne doit pas être pour autant oubliée. On sait que pour atteindre une satisfaction complète, autant psychologique que physiologique, ce que nous mangeons doit être bon et nous procurer ce qu’on appelle le plaisir hédonique. Cette dimension est une composante essentielle du système de régulation de la prise alimentaire. Sans plaisir gustatif, il est difficile de perdre du poids. Manger doit rester un plaisir avant tout. Se nourrir tous les jours d’un saumon, épinards, sauce à part (on en connaît !) n’est pas une invitation à l’hédonisme. Vous avez beau aimer le saumon, vous risquez de le prendre très vite en grippe. De même, arrêter de consommer tel ou tel aliment que l’on apprécie au motif que l’on veut maigrir risque de vous entraîner à coup sûr dans la spirale infernale des régimes à effets yoyo. Si vous aimez les pâtes et que vous choisissez systématiquement une salade au déjeuner parce que c’est - paraît-il - meilleur pour votre régime, vous avez toutes les chances de développer à la longue un sentiment de frustration intense qui risquerait d’aboutir à des états de compulsions alimentaires. En un mot, vous allez craquer car vous vous mettez dans une position intenable. Le résultat sera encore pire. Le conseil, c’est de choisir en fonction de son goût profond et non de façon rationnelle. De toutes façons, choisir vos pâtes tant désirées, ne vous dispense pas de respecter les principes d’un repas équilibré – en évitant d’avoir trop de lipides et de glucides - et d’observer les signes de rassasiement en ne prenant pas une portion trop grande.

En fait, il est important que nous adoptions une attitude responsable vis-à-vis de nos choix alimentaires et d’éviter de faire porter le chapeau au stress, à l’environnement, aux conditions de vie, aux publicités et autres raisons de ce genre. En tant qu’individu libre et autonome, il nous appartient de savoir nous prendre en charge et d’être vigilants face à tous les facteurs pouvant nous inciter à manger trop. « Les aliments satiétogènes apportent une précieuse contribution à la gestion du poids. »Nous ne devons pas être victimes des excès de l’industrie agroalimentaire.

Pour nous aider à faire évoluer notre discours mental et écarter nos pulsions récurrentes de saboter nos efforts, essayons de développer l’art de la pensée positive en développant certains arguments pour soutenir notre moral. Voici comment le Bon Génie qui est en vous peur répondre à notre  Mauvais Génie, si prompt à le démoraliser :
« Je vais plus manger au déjeuner, cela m’évitera d’avoir faim cet après-midi » / « Mieux vaut manger moins le midi, quitte à prendre une collation si nécessaire dans la journée. »
« Avec ce régime, je n’ai même plus droit à un dessert. » / « Un petit dessert peut faire partie d’un repas équilibré. »
« C’est injuste que certains puissent manger tout ce qu’ils veulent sans grossir. » / «  Je suis contente de ne pas manger comme eux. Je préfère maintenir mon poids en étant vigilante. »
Il est important de changer ses pensées pour changer de poids, d’essayer d’être le plus possible son propre coach en écartant les pensées négatives qui empêchent toute initiative.


Rassasiement et satiété

Nous avons vu à quel point le sentiment de satiété était important pour la maîtrise de notre poids. Si la majorité d’entre nous a une idée assez précise des bons et des moins bons choix alimentaires, nous mangeons encore trop d’aliments qui nous affament rapidement et pas assez d’aliments qui nous nourrissent et rassasient longtemps.

Pour gérer la stabilité de son poids ou perdre du poids, la chose la plus importante que l’on doit éviter c’est de ne pas être rassasié et satisfait après les repas et ainsi d’être toujours affamé.

Mots clés : conseils minceur

Commentez cet article sur le forum

Pour pouvoir commenter cet article dans le forum vous devez être inscrit et connecté.

Réagissez via Facebook

Vous êtes
:
 
Age
: ans
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg
Poids désiré
: kg
 
Vous êtes
:
 
Date de naissance
:
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg