La biokinergie : retour aux sources de l'équilibre

Publié le -
La biokinergie est une technique manuelle qui rétablit les échanges énergétiques et les mouvements qui conditionnent toutes nos activités biologiques. Arrivée en France en 1983, elle semble conjuguer de nombreux bienfaits. Zoom sur une pratique qui a, semble-t-il, fait ses preuves depuis longtemps. Avec la collaboration de Michel Lidoreau, fondateur de la Biokinergie, Directeur du CERB et praticien.
visage femme souriante

Basée sur la réalisation de gestes très doux, sans manipulation ni pose d’aiguilles, la biokinergie conjugue, à elle toute seule, les différentes techniques manuelles de pratiques bien connues du public, telles que la kinésithérapie, l’ostéopathie ou encore l’acupuncture. Est-ce dire qu’elle est plus habile que ces autres méthodes ? Non, pas exactement. « La biokinergie réunit les indications de toutes ces disciplines en une seule méthode. Elle joue aux mêmes niveaux que ceux de ces thérapies manuelles. L’intérêt n’est pas de mieux débloquer les vertèbres qu’un ostéopathe ou de mieux détendre les muscles qu’un kinésithérapeute. Mais de pratiquer ces différentes techniques en même temps, promettant ainsi des résultats qui vont perdurer dans le temps », précise Michel Lidoreau.
 

Vers la voie de l’équilibre

Vous avez mal au dos, une migraine, vous vous sentez stressée ? Quelle qu’elle soit, la pathologie est le résultat de déséquilibres physique, psychique ou énergétique qui s’additionnent pour amener un trouble fonctionnel. Les désordres peuvent par exemple survenir de chocs, de mauvaises postures, d’une mauvaise alimentation ou d’une mauvaise hygiène de vie, mais encore de la pollution, du stress. Le corps mémorise et encaisse ces désordres en s’auto-régulant. Mais arrive un moment où il ne peut plus les gérer.« La biokinergie aide à détendre les muscles, restaure la mobilité des os et corrige les déséquilibres énergétiques » Il vous le signale alors par la douleur. Tous les désordres inscrits dans les tissus se révèlent au niveau de la peau sous la forme d’enroulements spiralés qui se localisent aussi bien au niveau des points d’acupuncture que des tensions qui altèrent le fonctionnement des articulations et des organes. Tensions d’ailleurs senties par la main experte du praticien qui entreprendra de les déloger en agissant en profondeur tant au niveau des muscles, des articulations que des points énergétiques. Il va ainsi détendre en douceur les enroulements, ces nœuds que le corps a développés au cours des semaines, des mois voire des années pour se défendre des agressions.

 
Les enroulements spiralés : une technique à part entière

Michel Lidoreau expliqueque c’est en « manipulant » des patients lors de ses séances qu’il a découvert la technique des enroulements spiralés et leurs effets. « Je me suis rendu compte que l’enroulement était le dénominateur commun de tous les déséquilibres fonctionnels du corps. Dès qu’on travaille sur ces déséquilibres, on libère alors les vertèbres, on détend les muscles et on stimule les points d’acupuncture ». Toute la particularité de la biokinergie réside donc dans la pratique des enroulements spiralés, gestes à mi-chemin entre la kinésithérapie, l’ostéopathie et l’acupuncture.

Mots clés : biokinergie, massages

Commentez cet article sur le forum

Pour pouvoir commenter cet article dans le forum vous devez être inscrit et connecté.

Réagissez via Facebook

Vous êtes
:
 
Age
: ans
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg
Poids désiré
: kg
 
Vous êtes
:
 
Date de naissance
:
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg