La rétention d'eau : Comment y remédier ?

Publié le -
En médecine, la rétention d’eau est appelée l’œdème. Il faut tout d’abord garder en mémoire que 60 à 70 % du corps humain est composé d’eau. Nous sommes une vaste éponge et il faut savoir comment la circulation des liquides est régulée dans l’organisme.
bas de contention

Comment est-ce que cela fonctionne ?
 
Tout d’abord, il y a la pompe cardiaque qui distribue le sang sous pression dans tout l’organisme et permet les échanges liquidiens dans tout le circuit circulatoire veineux et artériel. Son bon fonctionnement permet au retour veineux et lymphatique de s’effectuer normalement et de drainer ainsi tous les tissus périphériques. L’entrée de l’eau se fait par le tube digestif et passe directement dans l’appareil circulatoire par les vaisseaux mésentériques. Une fois arrivée dans les capillaires, la pression sanguine hydrostatique tend à la chasser vers les tissus à travers la paroi cellulaire du micro vaisseau. Les échanges peuvent se faire dans les deux sens grâce à deux autres pressions : la pression osmotique et la pression onkotique. La pression osmotique est due aux molécules de sel. Hydrophile, le sel attire l’eau et celle-ci va donc le suivre. Les grosses molécules de protéines sont également hydrophiles. Elles attirent l’eau d’une manière importante et développent la pression onkotique. Les mouvements de l’eau vont donc se faire à travers les membranes semi-perméables en fonction de ces trois pressions hydrostatique, osmotique et onkotique, indépendamment d’autres facteurs comme les hormones. La sortie de l’eau se fait par le rein et l’appareil urinaire. Le rein chasse l’eau dans l’urine en excrétant le sodium et en réabsorbant le potassium au niveau de son unité fonctionnelle : le néphron. L’eau s’élimine également dans le flux expiratoire qui est humide, la perspiration ou la transpiration, et la chaleur peut conduire à la déshydratation comme on l’a vu au cours de la canicule. L’organisme a donc besoin en permanence d’être alimenté en eau.
 
 
Quelles sont les principales causes d’œdème ?
 
Les trois causes principales d’œdème sont en rapport avec une altération de la fonction cardiaque rénale ou hépatique, avec la cirrhose du foie.
 
Concernant la cirrhose, c’est l’induration du tissu hépatique qui va gêner le retour veineux sanguin au niveau de la veine cave et faire accumuler les liquides dans les organes en amont de l’obstacle. 
 
- Concernant l’insuffisance cardiaque, le ventricule gauche ne propulse pas suffisamment le sang dans la grande circulation. Tout le sang qui arrive en amont de la petite circulation ne peut être évacué et il va s’accumuler. La surcharge du circuit veineux résultante va faire refluer l’eau vers les tissus, d’où l’œdème.
 
- Concernant l’insuffisance rénale, le rein n’est plus capable de filtrer le sel. « Les traitements contre la rétention d’eau : la chirurgie des varices, le régime diététique, l’un des piliers du traitement, le drainage lymphatique et bien d’autres… »L’eau ne peut donc plus traverser la membrane du glomérule. La quantité d’eau contenue dans l’urine diminue et s’accumule donc dans les tissus. L’œdème s’accumule en général dans les parties déclives, c'est-à-dire en général dans les membres inférieurs en commençant par les pieds, les chevilles puis les jambes. L’œdème d’origine rénale est plus volontiers dur alors que l’œdème d’origine cardiaque est mou. Lorsqu’on appuie avec son doigt sur une zone concernée, cela fait comme avec la pâte à modeler : l’empreinte persiste en creux, on dit qu’elle prend le godet. Lorsque l’insuffisance cardiaque est très avancée, on peut voir un œdème généralisé qui peut même atteindre les poumons et le tronc ; c’est alors l’anasarque. Le traitement des œdèmes d’origine cardiaque est celui de l’insuffisance cardiaque. Complexe, il comprend des diurétiques, des antihypertenseurs, des tonicardiaques.
 
Le traitement de l’insuffisance rénale est encore plus compliqué, car cette insuffisance rénale entraîne des troubles annexes complexes comme l’anémie par carence en érythropoïétine ou des troubles du métabolisme phosphocalcique. En ce qui concerne les œdèmes, on peut également, et dans une certaine mesure, les traiter par un diurétique bien toléré par le rein malade, en général le furosémide. Lorsque l’insuffisance rénale est terminale, il faut malheureusement envisager soit la dialyse (le rein artificiel), un traitement très lourd, soit la greffe rénale.
 
- Une autre cause d’œdème peut être l’allergie. Concernant le choc allergique qui peut être provoqué par une réaction alimentaire ou par une piqûre d’insecte, on peut voir apparaître plus ou moins rapidement un gonflement des tissus avec par exemple un visage boursouflé et des paupières n’arrivant pas à s’ouvrir. Si l’œdème atteint la glotte, le sujet risque de s’étouffer et il faut injecter d’urgence des corticoïdes et de l’adrénaline en sous cutanés.
 
- Citons également les œdèmes post traumatiques existants chez les boxeurs, ou post chirurgicaux, notamment dans la chirurgie esthétique, qui peuvent survenir parfois jusqu’à deux jours après l’intervention, notamment au niveau du front et du cuir chevelu. Heureusement, ces tuméfactions se résorbent spontanément en quelques jours.
 
- Enfin, certains médicaments comme des vasodilatateurs antihypertenseurs, notamment de la famille des inhibiteurs calciques,  peuvent générer des œdèmes.
 
 
 

Mots clés : rétention d'eau

Commentez cet article sur le forum

Pour pouvoir commenter cet article dans le forum vous devez être inscrit et connecté.

Réagissez via Facebook

Vous êtes
:
 
Age
: ans
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg
Poids désiré
: kg
 
Vous êtes
:
 
Date de naissance
:
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg