Votre programme anti-stress

Publié le -
Entre 15 et 20 % des Français souffrent de stress. Modification de vos habitudes de vie, retour à un meilleur sommeil, relaxation… À vous les bonnes astuces pour retrouver équilibre et sérénité.
femme à son bureau

Problèmes conjugaux et familiaux, préoccupations du quotidien, soucis au travail… le stress est partout. La preuve encore dans le milieu professionnel. À l’occasion de la sixième « Semaine pour la Qualité de Vie au Travail », le Réseau ANACT a réalisé, avec l’institut CSA, un sondage par téléphone auprès des salariés français sur leur perception du stress au travail. 41% des salariés sondés se disent stressés, ce chiffre atteint 47% pour les catégories socioprofessionnelles supérieures (CSP +) et 57% pour les cadres supérieurs. Dans 60 % des cas, ils attribuent leur stress au travail et 38% au travail et à leur vie personnelle, ce chiffre atteint 41% pour les femmes. L’enquête révèle par ailleurs une accentuation du niveau de stress des salariés, liée à la crise économique actuelle*.
Face à un tel contexte, l’organisme réagit et répond aux différentes agressions physiologiques ou psychologiques (émotions pénibles, répétitives ou prolongées) du quotidien. Il met alors en place un système de défense naturel grâce auquel vous allez vous adapter ou non à la situation.
 

Un mal silencieux

Les origines de ces pressions, contraintes ou agressions sont multiples. Sur le lieu de travail, le stress est devenu l’ennemi numéro un, quand il ne s’agit pas de burn-out, syndrome d’épuisement professionnel. Mais le décès d’un conjoint ou d’un des membres de son entourage demeure une source de stress majeure. Tout dépend de la façon dont il se manifeste et dont chacun réagit. Un bon stress incite à l’action. Le mauvais entrave la capacité de réaction. S’il est continu ou se répète dans le temps, il va affaiblir le système de défense de l’organisme et donner lieu à des maladies touchant le système immunitaire (infections, cancers…) et cardiovasculaire (infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral, hypertension artérielle…), ainsi que l’appareil digestif (diarrhée, constipation, spasmes, ballonnements, ulcères…). C’est pourquoi vous devez être attentive à certains signes révélateurs : tensions musculaires, douleurs abdominales, troubles du sommeil, fatigue mais aussi maux de dos et de tête, troubles de la libido… Le stress peut aussi conduire à des troubles du comportement : réactions excessives, perte de confiance en soi ou de l’estime de soi, mauvaise humeur, démotivation, irritabilité et perte d’appétit... Au final, vous avez du mal à vous concentrer, vous êtes nerveuse, vous perdez le sens de l’humour et vous déprimez. Autant de comportements qui peuvent entraîner des conduites addictives.
Cependant, il existe des solutions pour vaincre le stress. L’objectif est d’améliorer votre hygiène de vie. Pour cela, il vous faut revoir vos habitudes alimentaires (café, alcool…) et retourner à des activités de détente et de relaxation (yoga, stretching…) vous permettant une meilleure gestion de vos émotions. À vous d’adopter de nouveaux réflexes à partir de vos propres systèmes de défense.
 
 
MISSION N°1 : UNE HYGIÈNE DE VIE SAINE
 
Adaptez votre alimentation à votre rythme de vie avec des aliments variés et équilibrés. Pour que votre organisme reste en bonne santé, il suffit d’appliquer les principes du modèle alimentaire méditerranéen.Pour cela, vous devez consommer au moins cinq portions de fruits et légumes par jour, des céréales complètes, du pain complet, du poisson, des légumineuses, de l’huile d’olive et de colza. Mangez moins de viande, produits laitiers (beurre, fromage), de charcuteries, d’aliments à index glycémique élevé (viennoiseries, gâteaux, glaces, sucreries, sodas) et gras (frites) et de sel. Ne partez jamais au travail le ventre vide. En cas de fringale à 11 ou 16 heures, accordez-vous une collation ou un goûter à base de fruits ou de yaourt. Faites ensuite vos repas à heures régulières en prenant le temps de bien mastiquer les aliments pour mieux profiter de leurs bienfaits. Et buvez entre 1 et 2 litres d’eau par jour. Réservez-vous des repas légers et non gras le soir pour bien dormir. Évitez les excès en tout genre : café, thé, alcool, tabac. Privilégiez plutôt les aliments anti-stress largement pourvus en nutriments (magnésium, taurine, antioxydants), vitamines (B6), oligo-éléments et acides gras oméga-3. Et mettez de côté les substances ou médicaments psychoactifs « relaxants ».
 
Les aliments anti-stress sources de :
magnésium :
cacao, céréales complètes (pain au levain, riz et pâtes semi-complets, flocons d’avoine), soja, fruits secs oléagineux (amandes, noix, noisettes, noix de cajou), crustacés, poissons gras, certaines eaux minérales…
taurine :
viandes, poissons, huîtres, laitages et noix.
vitamine B6 :
céréales germées, levures, jaune d’œuf, foie, viandes, poisson, légumineuses (haricots, lentilles), oléagineux (cacahuètes, noix), produits laitiers.
antioxydants :
sélénium : viande, poisson, ail
zinc : huîtres, foie de veau ou de porc
vitamine C : cassis, persil, kiwi, agrumes, chou
vitamine E : huile de germe de blé, amandes, noisettes
caroténoïdes : fruits et légumes
polyphénols : fruits et légumes, thé vert, vin rouge, herbes et aromates
-  oméga-3 :
huile de colza, huile et graines de lin, noix, pourpier, mâche, poissons gras (sardine, maquereau, saumon, thon, truite, anchois…).
 
 
 

Mots clés : stress, santé

Commentez cet article sur le forum

Pour pouvoir commenter cet article dans le forum vous devez être inscrit et connecté.

Réagissez via Facebook

Vous êtes
:
 
Age
: ans
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg
Poids désiré
: kg
 
Vous êtes
:
 
Date de naissance
:
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg