Huiles essentielles : quelques gouttes pour retrouver la ligne

Publié le -
Les huiles essentielles sont les produits de la distillation des plantes. Elles peuvent être associées à un régime alimentaire équilibré et amincissant. Leurs vertus agissent aussi sur la cellulite, les troubles digestifs, la régulation de l’appétit, le drainage, l’élimination des toxines, la circulation veineuse et lymphatique. Un programme minceur à la portée de toutes. Explications avec la collaboration de nos spécialistes : Nelly Grosjean, aromathérapeute, et le Docteur Jean-Pierre Willem, médecin, chirurgien et initiateur du concept d’ethnomédecine (synthèse entre la médecine occidentale et les thérapeutiques traditionnelles et naturelles des différents pays).

Santé, minceur, forme… les huiles essentielles s’utilisent en prévention et en soin dans la vie quotidienne. D’ailleurs, elles sont réputées depuis l’Antiquité pour leurs nombreuses propriétés spécifiques. Car ellesont des bienfaits sur la minceur. Mais pour une utilisation thérapeutique, il est recommandé de prendre l’avis de votre médecin spécialiste. Pour toutes les autres utilisations, il suffit de respecter les doses conseillées et de tenir les huiles essentielles hors de portée des enfants. « Ces huiles sont divisées en grandes catégories. C’est ce qu’on appelle les grandes familles biochimiques. À commencer par celle des cétones et des lactones qui agit sur la minceur. Les huiles essentielles de cette catégorie aident à éliminer les kilos en même temps que la cellulite. Le tout à condition de les prendre dans les bonnes doses. D’où la nécessité de rester vigilante avec l’automédication dans ce domaine », préconise le Docteur Jean-Pierre Willem.
 

Quatre actions sur la minceur

Les huiles essentielles ont quatre actions spécifiques sur la minceur.

1/ La première est d’aider à lutter contre la surcharge pondérale, c’est-à-dire l’excès de poids et la cellulite. Les huiles essentielles ont ainsi une action complète sur le corps.

L’huile essentielle principale la plus citée est le basilic exotique (Ocimum basilicum) dont il faut prendre trois gouttes sur un tiers de sucre de canne ou même un yaourt. Sachant que vous pouvez le prendre sous forme d’oléocapsules déjà toutes prêtes. Vous pouvez même masser les zones ciblées à l’aide de cette huile essentielle mélangée à des huiles végétales d’amande douce ou de noisette, à raison de 20 gouttes à chaque fois.

La cannelle de Chine (Cinnamomum verum) est aussi excellente en cas de surpoids associé à de la cellulite. « Les huiles essentielles sont excellentes dans le domaine de la minceur. »Car cette huile essentielle a la particularité de chauffer la peau. On appelle cela une action hyperhémiante. D’où la nécessité de bien la mélanger dans 20 gouttes d’huile végétale de noisette.
Quant au cèdre de l’Atlas (Cedrus atlantica), il a l’intérêt de faire fondre les graisses. Cette huile essentielle est donc lipolytique.
L’Hysope officinale (Hyssopus officinalis), elle, dissout les graisses. Mais il arrive parfois qu’elle provoque de petites réactions chez environ 1 % des personnes.
Par ailleurs, la menthe verte (Menthe spicata) concentre des vertus anti-inflammatoires. Elle stimule la vésicule biliaire. On dit qu’elle accélère la cholérèse. Cette huile essentielle est aussi lipolytique. Vous pouvez donc l’appliquer en cas d’insuffisance digestive.
Sinon, la sauge officinale (Salvia officinalis) a une action astreingeante surtout chez les femmes. C’est-à-dire qu’elle ressert les pores, purifie, désinfecte tout en détoxiquant. En plus, elle est lipolytique. Et elle permet de lutter contre le vieillissement de la peau.

2/ La seconde action des huiles essentielles (basilic exotique, citron, camomille noble, estragon et menthe citronnée ou menthe bergamote) est de traiter les troubles digestifs et d’assurer la régulation de l’appétit. Car certaines personnes sont angoissées voire boulimiques.

3/ Quant à la troisième action (livèche ou céleri sauvage ou ache des montagnes, céleri, carotte cultivée, myrte vert), elle est d’agir sur le drainage et l’élimination des toxines de l’organisme.

4/ Enfin, la quatrième action des huiles essentielles (cyprès vert ou de Provence, romarin à cinéole, genévrier de Virginie, pin sylvestre) est d’intervenir sur la circulation veineuse et lymphatique, avec surtout le cyprès vert de Provence et le romarin Cynéol qui font des merveilles à ces niveaux.

 
 

Commentez cet article sur le forum

Pour pouvoir commenter cet article dans le forum vous devez être inscrit et connecté.

Réagissez via Facebook

Vous êtes
:
 
Age
: ans
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg
Poids désiré
: kg
 
Vous êtes
:
 
Date de naissance
:
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg