Les Bahamas : le paradis sur terre

Publié le -
Des lagons à perte de vue, un sable blanc comme le sucre, un été éternel et des mets d’un exotisme incomparable. Plongez avec nous dans cet océan de félicité et de gourmandises légères.
carte bahamas

Comptant 700 îles et 3000 îlots, les Bahamas sont entourées par des récifs coralliens qui protègent des cyclones et habillent le sable d’une incroyable couleur rose, notamment sur les îles d’Harbour Island, d’Eleuthera et de Cat Island. Bien que la saison des pluies soit inexistante, il pleut environ 10 minutes par jour. Mais cela n’empêche pas les températures d’osciller entre 25 et 30°C. Voici donc un été permanent et des eaux limpides aux reflets turquoises propices à l’élevage du poisson et à la culture des fruits.
 
Un air marin
Aux Bahamas, on fait son marché sur un bateau. Une fois le poisson pêché, il est cuisiné et dégusté immédiatement. Autant dire que sa fraîcheur est incomparable. Parmi les multiples poissons et crustacés, il faut retenir la conque, un gros coquillage pouvant être préparé de mille façons différentes. Dégustée au petit-déjeuner, en plat cuisiné, frite, en beignet, servie en apéritif, la conque est surtout appréciée en salade, avec des tomates, des oignons et arrosée de jus de citron vert. D’après une légende de la région, elle aurait des vertus aphrodisiaques... Sont également à l’honneur les langoustes, riches en protéines. Délicieuses sous forme de salades ou de potages, elles le sont tout autant lorsqu’elles sont grillées au barbecue.
Les poissons et les coquillages sont souvent cuisinés avec du riz blanc, des tomates fraîches et des herbes.
 
Le fameux Peas’n Rice
Il était le plat principal des esclaves pour sa riche composition en protéines ; il est devenu le plat national. Composé de riz et d’une sauce aux légumes, il est légèrement épicé et sucré. Il est concocté de différentes façons selon les familles et les traditions. De gros pois verts sont ajoutés à la préparation de ce plat et revêtent une couleur brune lorsqu’ils cuisent. Peuvent également être ajoutés du lait de coco, des tomates, du thym, du bacon, des travers de porc et autres, selon les envies et les traditions. Grâce aux multiples herbes intégrées dans sa préparation, le Peas’n Rice  est un plat savoureux et raffiné.
Il existe également une variété incroyable de soupes, dont les plus populaires sont la soupe de petits pois ou la soupe Okra, originaire d’Afrique. Les bahaméens utilisent des denrées multiples, afin de varier les saveurs des soupes, tels que la conque, les légumes, les féculents.
Le “ Johnny ’s Cake ” est une autre spécialité des Bahamas. Ce pain au maïs, parfumé et sucré, est servi chaud à tous les repas. Le “ Johnny ’s Cake ” doit son nom à une modification du mot “ journey ”, signifiant voyage. Cette appellation s’est installée progressivement, du fait que les marins emportaient du pain lorsqu’ils partaient pêcher dans les îles.
Qu’il s’agisse de poulet, de poissons ou de crustacés, les plats sont très souvent préparés avec une grande quantité de tomates fraîches et d’herbes des îles, et servis avec du riz blanc.
 
Un océan de fruits...
Inutile de vous préciser que chaque île regorge de fruits exotiques, tous plus fameux et juteux les uns que les autres. La majorité sert à la préparation des gâteaux, tels que le gâteau à la mangue, des glaces et des cocktails. Découvert à l’Eleuthera, l’ananas continue de faire l’objet de plantations. De petite taille et de goût prononcé, il se déguste de mai à juillet.
Les desserts sont aussi variés que délicieux. Des gâteaux, en passant par les sorbets ou les salades de fruits frais servis dans leur propre jus ou mélangés à du lait, le plus célèbre reste le Guava Duff. Ressemblant au pudding de par sa consistance, ce gâteau est préparé avec du sucre, de la pulpe de goyave fraîche, ainsi que de la cannelle, de la noix de muscade et des clous de girofle. Peuvent également être rajoutés à sa préparation de la mangue, de la noix de coco et des raisins. Le Guava Duff est servi très chaud et nappé d’une délicieuse sauce faite avec du sucre, du beurre, de la confiture de goyave, des oeufs et du brandy.
 
...et de cocktails
Punchs au rhum, cocktails, jus de fruits : alcoolisées ou non, ce ne sont pas les boissons qui manquent ! Pour les jus de fruits non alcoolisés, sont toujours utilisés des fruits frais mixés. Ces jus de fruits se nomment les Fruit Punch, et se déclinent sous la forme de canettes ou encore de bouteilles. Il est possible d’en trouver un peu partout. Sans parler de la grande variété de rhums cultivés aux Bahamas, très souvent mélangés à des fruits (abricot, ananas, mangue...) et du citron vert. Ils se transforment alors en cocktails détonants et rafraîchissants !  
 

 

Mots clés : cuisine, Bahamas

Pour tous renseignements : 
OFFICE DU TOURISME DES BAHAMAS
113-115 rue du Cherche Midi - 75006 Paris
Tél : 01 45 26 62 62 - Fax : 01 48 74 06 05 - Email : info@bahamas.fr
Sites Internet : www.bahamas.fr
 
Les restaurants sur place :
- Corner’s Carmickael Rd & Faith Ave. : 00 1242 361 7445
- Graycliff West Hill Str (haut de gamme) : 001 242 322 2796

Commentez cet article sur le forum

Pour pouvoir commenter cet article dans le forum vous devez être inscrit et connecté.

Réagissez via Facebook

Vous êtes
:
 
Age
: ans
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg
Poids désiré
: kg
 
Vous êtes
:
 
Date de naissance
:
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg