Conseils pour garder la ligne pendant les fêtes sans perdre le moral !

Publié le -
femme Noël + balance
Réglez le rythme de vos bouchées sur celui de la personne qui mange le plus lentement à table. Une étude a montré que les gens peuvent manger 50% de nourriture en plus lorsqu'ils dînent avec des amis. Cela explique pourquoi pendant les fêtes, vous pouvez manger plus de nourriture que lors de n’importe quel autre jour. Sympa non ? Le problème est que cet effet d’entraînement peut aussi jouer si vos amis mangent ou boivent de façon excessive. Dans ce cas-là, la parade, c’est de boire quelques georgées d’eau entre chaque bouchée pour vous obliger à ralentir.

Si c’est vous qui recevez, vous pouvez adapter votre menu pour qu’il soit le moins gras possible en privilégiant les plats à base de fruits de mer ou de poisson ou des volailles qui sont des viandes maigres. Vous pouvez aussi limiter votre consommation personnelle de farce ou de sauce. Mieux encore, préférez un filet de citron. Ce qui est bien aussi, c’est d’associer aux plats un peu riches des aliments plus légers, par exemple : un foie gras accompagné d’une salade de saison, mâche ou endives. 
 
Autres astuces concernant la boisson. Pour vous aider à supporter le stress des longues journées, on conseille de boire du thé tout au long de la journée. Pour celles qui ont des fringales de sucre, le thé à la menthe peut être un bon palliatif. Quant à l’eau, elle vous permet d’ajouter du volume et du poids à votre repas. Boire de l’eau est conseillé pour son effet de satiété car en fait les signaux de faim ou de soif envoyés au cerveau sont identiques. Pour bien s’hydrater, on conseille de boire 6 à 8 verres par jour (1 à 1,5 l environ). C’est un coupe-faim naturel en quelque sorte (et sans aucun apport calorique!)  à ne pas négliger donc le jour du réveillon. Si vous optez pour l’eau gazeifiée, ce sera encore plus efficace pour votre contrôler votre appétit mais attention aux risques de ballonnements. Petits conseils ce soir-là : ayez toujours à portée de main un verre d’eau et n’hésitez pas à vous resservir et n’oubliez pas de continuer à boire pendant que vous manger. 
Pour beaucoup, pas de vraies fêtes sans alcool. D’accord, mais attention. N’oubliez pas que l’alcool est une source de calories. Une bière de 33 cl apporte 150 calories. Un verre de vin de 10 cl apporte 85 calories. Avec les cocktails, c’est encore pire : une “Margarita” = 750 calories qu’il faudra bien stocker quelque part. Bigre ! L'alcool contient en lui-même des calories et n’oubliez pas que plus le taux d'alcool est élevé, plus il y a de calories. De plus, bien que la plupart des alcools ne contiennent aucune matière grasse, leurs calories tendent à être stockées dans l'abdomen. Optez donc pour les alcools à faibles calories comme le vin ou le champagne (ça tombe bien, vous adorez) toujours avec modération. Petits conseils : buvez de l’eau entre vos cocktails, cela vous évitera d’avoir la gueule de bois le lendemain matin, et si vous êtes buveur, choisissez plutôt un verre long et mince. C’est ce que recommande une étude qui a montré que les gens ont tendance à boire advantage lorsqu’ils utilisent des verres courts et épais. Évitez aussi de boire à jeun car cela augmente les risques de grignotage, choisissez des verres de couleur pour mieux visualiser la quantité que vous absorbez. Et n’oubliez pas que les soirées un peu trop arrosées génèrent souvent des envies de nourriture bien grasses et caloriques.
 
Que celles qui pensent trouver une échappatoire avec les sodas déchantent aussi vite. Source importante de calories vides, ils nous font prendre aussi du poids et ne calment pas notre appétit. Si vous avez envie de sucré,  prenez quelque chose à mâcher plutôt qu’à boire. On l’aura compris les sodas sont à fuir.« L’idéal est d’adopter un régime équilibré 15 jours avant le réveillon. » 
 
Une fois le repas terminé, ne vous attardez pas à table, cela évitera les tentations. Quant au chocolat, difficile de résister quand les occasions se mutliplient. En manger un ou deux par jour, pourquoi pas ? C’est raisonnable et bon pour le moral. Comme la période s’y prête, c’est le moment de redécouvrir les vertus de la générosité et du partage. Faites-en profiter votre entourage, vos collègues. Un beau geste dont votre silhouette vous remerciera. Évitez aussi de mettre certains desserts traditionnels comme la bûche ou la galette systématiquement au menu. Une seule fois, c’est amplement suffisant. 
 
Toutefois, durant cette période, soyez indulgente avec vous-même, cela vous évitera de vous culpabiliser à outrance. Entre la veillée de Noël, le jour de Noël, le réveillon et le repas du jour de l'An, c'est au minimum quatre repas de fête à ingurgiter en moins de 10 jours. Difficile dans ces conditions de ne pas s’autoriser de petits écarts, l’important étant d’éviter l’enchaînement d’extras non stop. Choisissez un ou deux repas où vous vous ferez plaisir et gardez vos bonnes habitudes alimentaires le reste du temps. D’ailleurs, si votre organisme est habitué à un régime équilibré, il risque de mal réagir aux excès. Un conseil : essayez d’acheter la nourriture en quantités raisonnables pour éviter de devoir manger les restes tout au long de la semaine. Les restes, c’est cela qui fait grossir.
 
Bien sûr, il est évident qu’à cette période, on a beaucoup plus de mal à se motiver à faire de l’exercice physique. Mais, ce n’est pas une raison pour ne rien faire du tout et hiberner totalement. Pas besoin de faire des heures et des heures d’exercices, une bonne marche de 30 minutes dans la nature, c’est parfait pour préparer votre corps à recevoir une quantité plus importante de calories.  Vous pouvez même pratiquer cette activité à l’aide d’un podomètre, seule ou en famille, après les repas de fêtes par exemple. Cela permet de s’oxygéner et de brûler les calories superflues. Pour celles ayant une pratique physique régulière, l’idéal serait de programmer une séance juste un peu avant vos agapes. Cela vous aiderait à augmenter votre métabolisme et à vider complètement toutes vos réserves de glycogène, c’est-à-dire l’énergie qui est stockée dans le foie et les muscles. Le repas tombera ensuite à pic pour remplir les réservoirs sans stocker trop de graisses. Le jour même des repas, ne vous ménagez pas physiquement : monter/descender les escaliers, jouer avec les enfants, faites la vaisselle, le ménage. Bref, dépensez-vous.
Bon à savoir : selon une étude récente, vos chances de ne pas prendre de kilos superflus pendant le mois de décembre sont plus grandes si vous savez vous retenir à table, que si vous faites plus de sport après avoir mangé plus que d’habitude. N’oubliez pas qu’un excès de sport peut stimuler l’appétit. Cette petite trêve vacancière ne vous dispense pas de faire une activité physique le reste de l’année.
 
Que faire le lendemain des fêtes ? Se mettre à la diète, jeûner, pensez-vous. Pas sûr. Selon certains nutritionniste, la meilleure solution est d’opter pour un repas léger et équilibré ou de reprendre son régime comme si de rien n’était pour celles qui en suivent. En revanche, buvez, buvez, de l’eau, du thé ou même des jus de fruits frais. Cela vous aidera à nettoyer votre corps, à vous sentir plus léger. Vous pouvez aussi prendre un jus de citron, du bicarbonate de soude ou même un fond de vinaigre de cidre pour faciliter votre digestion. Pour ne pas vous découragez, évitez de monter tout de suite sur la balance.
 
 
 
Mots clés : conseils minceur

Commentez cet article sur le forum

Pour pouvoir commenter cet article dans le forum vous devez être inscrit et connecté.

Réagissez via Facebook

Vous êtes
:
 
Age
: ans
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg
Poids désiré
: kg
 
Vous êtes
:
 
Date de naissance
:
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg