Avec le Régym, vous n'aurez qu'à bien vous tenir !

Publié le -
femme étirements

- Le buste
« Respirez calmement en gardant le dos étiré », recommande notre animatrice de remise en forme. Lorsque vous avez la sensation de vous tenir droite, vous tirez les épaules vers l’arrière de façon à bien mettre en avant et en valeur votre poitrine tout en cambrant le dos. Pourtant, la poitrine doit être stable sur le buste, et le thorax également, et non pas bombée exagérément. Lorsque vous inspirez de l’air, inutile de déployer obligatoirement votre cage thoracique en la mettant en avant.

- Les épaules
« Laissez-les basses pour soulager cervicales et trapèzes », poursuit notre spécialiste. Si vous avez l’habitude de vous tenir droite à la façon du garde-à-vous militaire, vous avez la fâcheuse tendance à projeter vos épaules en arrière. Ce qui entraîne un mauvais placement de votre buste et de votre dos. Pour corriger cette position, efforcez-vous de monter ou d’enrouler vos épaules vers l’avant. 

- La verticale
« À vous de gagner en dynamisme et à allure en une seule position », fait remarquer Véronique Schapiro-Chatenay. C’est l’ultime étape après le positionnement des pieds, du bassin, du buste et des épaules. Situez votre tête comme le point du « i » tout en unissant puis en alignant les différents segments de votre corps dans cette verticale. Pour un meilleur repérage, regardez-vous dans une glace. « Vous devez penser à des spectateurs virtuels : présentez-leur vos deux yeux bien de face, la tête au milieu des épaules, menton dégagé, ni trop haut, ni trop bas. Pour une bonne position finale, passez en revue tous les éléments qui la composent :

. les pieds doivent être bien appuyés au sol, voûte plantaire soutenue, poids du corps ni trop en avant, ni trop en arrière ;
. les jambes doivent être tendues, rotules fixées par le quadriceps, (muscle devant la cuisse) qui travaille sans crispation ;
. le bassin est basculé pour obtenir un dos vertical ;
. la colonne vertébrale doit être étirée vers le haut ;
. les épaules doivent être basses, avec les omoplates qui descendent et se rapprochent de la colonne vertébrale ;
. la nuque doit être étirée vers le haut ;
. la tête est droite avec le regard bien en face, le menton ni trop haut ni trop bas mais horizontal ;
. les bras sont allongés le long des cuisses ».
 
Une fois acquise cette position verticale, rentrez le ventre et serrez les fesses. « Même les adolescent peuvent avoir recours à ces exercices, notamment lorsqu’ils n’assument pas leur corps ou qu’ils adoptent une mauvaise posture dans le haut du dos »Vous devez vous grandir à partir des pieds qui prennent appui sur le sol. « Imaginez une flèche qui partirait des pieds, traverserait la colonne vertébrale pour ressortir au milieu du crâne. C’est « l’autograndissement », ou comment savoir se tirer par les oreilles !, met en évidence notre animatrice de remise en forme. Vous êtes comme des décorations de Noël : suspendue par le haut du crâne ! »
 
 
Un travail corporel pour tous

Ce travail global est basique. À chacune de bien aligner son corps pour obtenir un vrai gain en présentation d’elle-même. Réalisée dans de bonnes conditions, cette activité ne présente aucune contre-indications, sauf en cas de pathologies graves comme l’ostéoporose qui se traduit par une usure de la masse osseuse empêchant un travail debout, par exemple. De même, l’opération d’une hernie discale interdit certains mouvements… Mais aucune torsion quelconque n’est à craindre, car la séance se déroule calmement sans mouvements violents. De plus, chaque personne connaît ses limites et a la capacité de s’adapter à ses propres sensations de souffrance. D’où la nécessité de s’arrêter au moindre signe de douleurs.
Résultats ? En une séance, vous commencez à vous redresser naturellement et à vous tenir bien droite. Vous descendez les épaules tout en vous efforçant de vous auto agrandir. Vous devez sentir que votre dos se verticalise et que votre ventre est tenu. Bref, vous êtes bien dans votre peau, prête à affronter les signes de l’âge au meilleur de votre forme. Car tout maux de dos (scoliose…) se corrigent d’une façon ou d’une autre sauf s’ils sont installés depuis trop longtemps. Il s’agit avant tout de penser votre corps en vous le réappropriant progressivement. Le tout en retrouvant et développant des sensations à travers cette série d’exercices ciblés. Alors à vous de jouer !
 

À lire
Une nouvelle méthode 100 % Regym, Véronique Schapiro-Chatenay, Editions Leduc.s.
Mots clés : Sport, gym

Commentez cet article sur le forum

Pour pouvoir commenter cet article dans le forum vous devez être inscrit et connecté.

Réagissez via Facebook

Vous êtes
:
 
Age
: ans
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg
Poids désiré
: kg
 
Vous êtes
:
 
Date de naissance
:
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg