728 x 90

Étude sur l’émotionalité alimentaire (c’est-à-dire, le fait de manger sous le coup de l’émotion)

  • News
  • 1666 Vues
img

Une récente étude (avril 2013) NutriNet-Santé a mis en évidence que le fait de manger sous le coup de l’émotion est associé à un risque de surpoids plus important. 
L’émotionalité est un comportement fréquemment observé, particulièrement chez les femmes et chez les personnes suivant un régime amaigrissant.
Cette étude fournit des informations nouvelles sur l’association entre les facteurs psychologiques et le surpoids. Elle montre que les femmes et les personnes au régime ont particulièrement tendance à manger sous le coup de l’émotion. De plus, elle indique un risque plus élevé d’être en surpoids chez les personnes mangeant fréquemment sous le coup de l’émotion (un risque plus de 2 fois supérieur), particulièrement chez les femmes n’ayant jamais fait de régime (un risque de 5 fois supérieur dans ce groupe).
Il existe donc une influence des facteurs psychologiques sur le surpoids et l’obésité.
 
Source : www.etude-nutrinet-sante.fr