La dépression : comment s'en sortir ?

Publié le -
Des expressions telles que “J’ai le cafard, le bourdon”... “Je déprime”... “J’ai un coup de blues”... nous permettent d’exprimer un malaise face à une situation difficile. Ces moments d’abattement qui jalonnent notre quotidien ne sont pas pour autant les signes d’une véritable dépression. Effectivement, très différente est la question de la dépression qui est une maladie grave.
femme allongée sur lit

Qu’est-ce que la dépression ? 

Par définition, le mot dépression signifie abaissement. Ainsi, la maladie dépressive correspond à un abaissement de l’humeur, dans le sens de la tristesse. Celle-ci est d’intensité très variable : de légère à modérée, voire intense. Toutes les émotions du déprimé expriment du découragement, un sentiment d’impuissance, d’incapacité, de nullité, d’inutilité... Cette modification de l’humeur s’accompagne d’un ensemble de pensées négatives concernant l’individu lui-même : “je suis nul”... “je n’arrive à rien faire”... “je n’ai goût à rien”... et concernant son entourage : “je n’ai plus d’amis”... “je ne compte pour personne”... “personne ne n’aime”... De même, le déprimé envisage le futur avec pessimisme : “je ne vais jamais m’en sortir”... “je n’ai pas d’issue”... “rien ni personne ne pourra me venir en aide”... Cet état de souffrance conduit à des idées suicidaires : “ma vie n’a aucun sens... mieux vaut disparaître”... Ainsi, la dépression envahit progressivement tout l’être, lui ôte toute envie, tout espoir. Mais heureusement, cette maladie n’est pas une fatalité : il est possible d’en sortir. 


Comment reconnaître la dépression ?

Les signes physiques : 
- visage terne et figé, 
- voix éteinte, 
- baisse d’énergie ou fatigue, 
- plaintes centrées sur le corps (maux de tête, douleurs au ventre, etc.), 
- perte d’appétit accompagnée d’amaigrissement ou au contraire hyperphagie, 
- troubles du sommeil : insomnies ou au contraire hypersomnie ; éveils nocturnes, 
- troubles de la sexualité : une baisse voire une absence de libido. 

Les signes comportementaux : 
- ralentissement des idées 
- lenteur des mouvements:  gestes incomplets et démarche ralentie, 
- difficultés à agir, à prendre des décisions, 
- problèmes de concentration et de mémoire, 
- difficultés à communiquer, 
- repli sur soi. 

Les signes psychologiques : 
- tristesse de l’humeur, 
- crises de larmes, 
- anxiété mêlée de culpabilité, 
- pensées négatives (vis-à-vis de l’existence et de soi), pessimisme, 
- idées de mort, 
- perte de la capacité à se projeter dans l’avenir, 
- impossibilité d’anticiper, sentiment d’impuissance, 
- sentiment de perte d’espoir, 
- perte d’intérêt, désinvestissement, 
- absence de plaisir, incapacité à jouir de la vie, plus de goût à rien, 
- faible estime de soi. 

L’apparition brutale et concomitante de ces signes doit vous alerter et vous amener à demander un avis médical, afin de déterminer s’il s’agit ou non d’une dépression. 


 

Mots clés : dépression

Les associations à contacter :

France dépression, 14-20, rue Mathurin-Régnier, 75015 Paris, Tél.: 01 44 65 00 00

Association Française de Thérapie Comportementale et Cognitive (AFTCC), 100, rue de la Santé, 75014 Paris, Tél.: 01 44 65 00 00

Commentez cet article sur le forum

Pour pouvoir commenter cet article dans le forum vous devez être inscrit et connecté.

Réagissez via Facebook

Vous êtes
:
 
Age
: ans
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg
Poids désiré
: kg
 
Vous êtes
:
 
Date de naissance
:
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg