Alimentation anti-fatigue : Que mettre dans vos menus pour être en pleine forme ?

Publié le -
Entre un travail prenant et des obligations auxquelles nous avons tous à faire face à différents degrés, il n'est pas rare qu'un état de fatigue généralisée se fasse sentir. D'autant plus qu'en hiver, l'organisme est mis à mal face aux affections virales et autres petites attaques liées à la saison. Mais rassurez-vous : grâce à nos conseils vous traverserez cette période sans dommages et aborderez le printemps en pleine forme.
femme + vitamines
Avez-vous de bonnes habitudes de vie ?
 
Les raisons pour lesquelles vous vous sentez à plat peuvent avoir de multiples origines. Aussi, avant d'aborder le sujet de l'alimentation il convient d'en lister quelques-unes (à l'exception de l'usage de drogue ou  de pathologies qui relèvent du domaine médical) :
 
- Pensez-vous dormir assez ?
Dans nos sociétés modernes, les cadences et les habitudes nous éloignent bien souvent de nos besoins fondamentaux. Large amplitude du temps de travail, horaires décalés, sorties tardives... Autant de raisons pour se lever tôt et se coucher tard. Or, le repos du sommeil est nécessaire à la récupération, et en deçà d'un certain nombre d'heures le corps n'a pas le temps de se régénérer. Alors, même si les besoins en la matière sont variables en fonction de chacun, comptez un minimum de 7 à 8 heures pour vous lever dans de bonnes dispositions.
 
- Tabac, alcool, excitants : en consommez-vous ?
Si c'est le cas, il n'est pas ici question de vous enjoindre de les faire disparaître de vos habitudes, mais plutôt de vous y adonner avec modération.
Il est préférable de ne pas fumer du tout (ça, vous le savez déjà !), cependant si la cigarette constitue pour vous un plaisir et une détente, essayez autant que faire se peut d'en limiter le nombre par jour car à forte dose la nicotine engendre une excitation qui n'est pas propice à un bon endormissement.
De même pour l'alcool : limitez son usage aux évènements festifs et conviviaux. « Votre santé est dans votre assiette, votre forme aussi. »Un verre ou deux agrémentent un bon repas, rien à voir avec une consommation quotidienne et/ou abondante.
Le café et autres sodas ou boissons énergisantes ne font pas non plus bon ménage avec un bon tonus, contrairement aux idées reçues. Ce sont des substances qui peuvent certes donner un "coup de fouet", mais absorbées en quantité, elles vous donnent l'illusion d'être en pleine forme le soir, retardant ainsi fâcheusement l'heure de votre coucher.
 
- Quel est votre environnement ?
En milieu urbain, on passe plus de temps en intérieur qu'en extérieur, jour et nuit confondus. Bureau, voiture, transports, appartement, restaurant, bar ou boîte de nuit,... autant d'endroits où en période hivernale, le chauffage est le plus souvent à son maximum dans un souci de confort. Or, outre le fait que passer tout à tour de l'air libre à un lieu surchauffé fragilise l'organisme et le laisse en proie aux virus - qui n'attendent que ça ! -, un excès de chaleur artificielle ralentit les fonctions métaboliques, pouvant aller jusqu'à un état de somnolence plus ou moins avancé selon les individus et l'activité du moment. Dans le même registre, veillez à maintenir une température n'excédant pas 18°C dans la pièce où vous dormez, vous respirerez mieux et votre qualité de sommeil en sera améliorée.
 
 
Mots clés : fatigue, alimentation

Commentez cet article sur le forum

Pour pouvoir commenter cet article dans le forum vous devez être inscrit et connecté.

Réagissez via Facebook

Vous êtes
:
 
Age
: ans
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg
Poids désiré
: kg
 
Vous êtes
:
 
Date de naissance
:
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg