Comment perdre des calories ?

Publié le -
spaghettis

- Pensez à votre apport en protéines. En effet, votre système digestif a besoin de beaucoup d’énergie pour les assimiler, ce qui vous fait perdre un certain nombre de calories. Veillez tout de même à rester raisonnable, et n'en consommez pas de manière inconsidérée comme le préconisent certains régimes dont les effets secondaires sont désastreux pour l'organisme. Associées à une consommation de légumes verts, les protéines vous apporteront de quoi couvrir vos besoins d'un point de vue énergétique, avec une petite facture calorique au bout du compte. Les œufs sont très intéressants de ce point de vue, et pauvres en graisses. Réservez les viandes grasses telles que le porc ou le mouton à des occasions ponctuelles, et optez au quotidien pour la volaille ou les parties maigres du bœuf. Vous ne vous lasserez pas si vous les relevez avec des condiments et autres épices.
Jetez également votre dévolu sur le poisson. C'est un mets délicieux très peu calorique et contenant de nombreux oméga 3, très bons pour le cœur et les os. Autant de raisons de ne pas s'en priver, d'autant plus qu'il se cuisine aisément sous des formes variées : en papillote avec un peu de crème et de citron, en court-bouillon accompagné d'une sauce légère, grillé à la plancha... agrémenté d'herbes aromatiques. Essayez d’en manger deux à trois fois par semaine. Entre le saumon, le maquereau et le thon parmi les plus gras (mais toujours moins gras qu'une viande maigre), en passant par le cabillaud ou le colin, vous aurez l’embarras du choix !

D'une manière générale, veillez à maintenir un bon équilibre dans vos apports nutritionnels journaliers. Ne faites donc pas l'impasse sur les féculents et légumineuses, ni sur les laitages et les fruits. Ne bannissez pas non plus les douceurs : chocolat, sucreries, pâtisseries... car s'alimenter n'est pas simplement un besoin vital, cela doit rester un plaisir. Soyez simplement parcimonieuse et sage dans leur consommation. « Veillez à maintenir un bon équilibre dans vos apports nutritionnels journaliers. » 

Au-delà de l’alimentation, votre mode de vie joue un rôle primordial dans le maintien de votre ligne. 


Troisièmement : le mode de vie, clé de la minceur

La façon dont vous vivez a une grande influence sur votre poids.

- L’alcool, par exemple, est à consommer très modérément car il ralentit votre métabolisme, et à forte dose, détruit votre système neuronal. Il est donc préférable de réserver sa consommation à des moments de fête et de convivialité. Boire un verre entre amis ou lors d'une réunion de famille ne porte pas à conséquence et revêt même un caractère festif dans notre culture. Au quotidien, cela peut entraîner de graves problèmes.

- Dormez suffisamment. Si vous êtes épuisée, votre organisme n’a pas l’énergie nécessaire pour assurer ses fonctions vitales…qui vous permettent entre autres de brûler des calories ! Si vous ne dormez pas assez, vos taux de cortisol et d’insuline seront extrêmement hauts, ce qui n’est pas bon pour vous : vous aurez faim, votre métabolisme sera ralenti et vos graisses seront facilement stockées dans votre organisme. Sans compter que vous pourrez rencontrer des difficultés à éliminer, et une constipation, même passagère, est toujours source d'inconfort.

- Enfin, détendez-vous ! Prenez le temps de vous poser en vous ménageant des plages de temps consacrées à votre bien-être. Pas toujours évidentes à instaurer, elles sont cependant indispensables à votre équilibre biologique. Lecture, sorties entre amis, sieste le week-end, balades au grand air... faire un break permet aussi de se rafraîchir les idées et de relativiser l'urgence des choses. En résumé, pour garder la ligne : prenez soin de vous ! 

Mots clés : minceur, calorie

Commentez cet article sur le forum

Pour pouvoir commenter cet article dans le forum vous devez être inscrit et connecté.

Réagissez via Facebook

Vous êtes
:
 
Age
: ans
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg
Poids désiré
: kg
 
Vous êtes
:
 
Date de naissance
:
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg