L'apithérapie en 5 questions

Publié le -
Ne cherchez pas : le mot « apithérapie » n’est pas dans le dictionnaire. Normal, donc, s’il ne vous évoque rien. Relativement méconnue en Europe, où elle n’est apparue que depuis quelques années, cette thérapie naturelle utilise les produits de la ruche pour soigner différentes maladies. On vous montre comment en 5 questions.
apithérapie
Depuis quand existe l’apithérapie ?

Depuis bien longtemps ! Déjà, les Egyptiens connaissaient les vertus des produits de la ruche et utilisaient le miel pour soigner leurs enfants. Hippocrate mélangeait aussi le miel à de nombreuses préparations et le suggérait en usage externe pour soigner certaines plaies. Depuis, de nombreuses études en Europe, aux Etats-Unis, en Chine et dans les pays de l’Est ont mis en avant les effets thérapeutiques certains des produits de la ruche. L’apithérapie permettrait même de remplacer une bonne partie de la pharmacopée de première intention.


Quelle est son évolution dans le monde, et notamment en France ?

Liant tradition et modernité, l’apithérapie se développe un peu partout sur la planète. À Cuba, elle est déclarée d’intérêt national, aux Pays-Bas, le venin est étudié et à Maastrich, le miel traite les grands brûlés. Aux Etats-Unis, l’utilisation du venin (« bee venom therapy ») est courante, tandis qu’au Japon, son développement se poursuit avec la recherche de l’action de la propolis sur le cancer. En France, et plus particulièrement au CHU de Limoges, le miel permet de soigner les cicatrices surinfectées.
 

Comment s’utilisent les produits de la ruche ?

Souvent, les produits de la ruche sont mélangés avec des huiles essentielles pour répondre plus grandement aux pathologies lourdes. Nommés « aromiels », ils montrent une qualité et efficacité supérieure en comparaison aux antibiotiques de référence, notamment par rapport à la durée du traitement et les récidives. Les effets négatifs sont inexistants, le corps réagissant plutôt positivement au contact de ces produits et manifestant une certaine stimulation.
Autrement, certains produits comme le miel peuvent s’utiliser seuls, sans combinaison d’autres produits.


Quels sont leurs effets ?

L’apithérapie fait son chemin et les études cliniques menées dans différents pays européens ont montré que, loin d’être une médecine de grand-mère, il s’agit bien au contraire d’une médecine d’avant-garde aux effets surprenants mais bien réels.
Ainsi, chacun des produits de la ruche possède des vertus particulières pour soigner des maux bien précis.

- Le miel
Outre ses bienfaits adoucissants et calmants pour la gorge, en particulier en cas de toux ou d’angine, il a également une action sur les troubles digestifs, la fatigue physique ou mentale. Ses propriétés bactéricides et antibiotiques permettent une utilisation pour certaines affections O.R.L.  Il est également utilisé pour cicatriser les plaies saines, infectées ou les brûlures.
 
- Le pollen
Récolté par les abeilles, il est une bonne source de protéines, sélénium et fer, tout en ayant une action stimulante et euphorisante. Il est donc un excellent complément alimentaire, adapté aux sportifs et personnes âgées.
 
 

Mots clés : apithérapie

Commentez cet article sur le forum

Pour pouvoir commenter cet article dans le forum vous devez être inscrit et connecté.

Réagissez via Facebook

Vous êtes
:
 
Age
: ans
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg
Poids désiré
: kg
 
Vous êtes
:
 
Date de naissance
:
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg