Bronzage : Attention danger !

Publié le -
Le soleil est essentiel à la vie. Il a des effets bénéfiques sur notre peau. Outre son action antidépressive, il a une action antirachitique (les UV aident à la synthèse de la vitamine D) et améliore des maladies comme certaines dermatoses. Toutefois, une trop longue exposition au soleil peut être à l'origine de nombreuses et diverses réactions cutanées. Or, notre peau - qui est le plus grand organe du corps - sert à le protéger de l'environnement. Comme elle contient aussi des cellules aidant le système immunitaire à lutter contre des infections, il est important de la conserver en bon état.
peau abimée par le soleil

Les dangers du soleil
 
La lumière solaire qui baigne notre planète comprend différentes longueurs d’ondes  électromagnétiques qui transportent de l'énergie. Les types de rayonnements émis par la lumière solaire comprennent : la lumière visible, celle-là même qui nous permet de distinguer les couleurs ; le rayonnement infrarouge, qui nous procure la chaleur que nous ressentons ; le rayonnement ultraviolet (UV). Sauf dans les situations extrêmes, ni la lumière visible ni le rayonnement infrarouge émis par le soleil ne causent de problèmes de santé. Il en va autrement du rayonnement ultraviolet (UV) dont les effets sur la peau sont néfastes. Il existe trois grands types de rayons ultraviolets : les UVA (rayons ultraviolets A ou UV de grandes longueurs d'onde) ; les UVB (rayons ultraviolets B ou UV responsables des coups de soleil) ; les UVC (rayons ultraviolets C ou UV de courtes longueurs d'onde). L’ultraviolet A (UV A), l'ultraviolet B (UV B) sont les rayons les plus importants pour nous car ils pénètrent la peau lorsqu'on passe du temps au soleil. Ce sont eux qui produisent le bronzage.
Les rayons UVA sont les plus abondants. Pas aussi puissants que les UVB, ils sont à l'origine du vieillissement prématuré et de la peau ridée. Ils pénètrent profondément la peau, endommageant ainsi les fibres d’élastine et de collagène qui rendent la peau souple et élastique. En effet, les UVA freinent la production du collagène qui donne sa texture à la peau. À la longue, le vieux collagène se décompose. Par ailleurs, les UVA affaiblissent les réactions immunitaires de la peau au point que les médecins s’en servent à présent pour traiter certaines allergies. Ils jouent également un rôle dans le développement du cancer de la peau. Contrairement aux rayons UVB, les rayons UVA ne causent pas la formation de nouvelle mélanine mais activent plutôt la mélanine déjà présente dans la peau, rendant celle-ci plus bronzée. Les rayons UVA font bronzer la peau sans provoquer de brûlures. Pour cette raison, les lampes de bronzage artificiel émettent principalement des rayons UVA. (Pour information, ces appareils de bronzage peuvent émettre de deux à cinq fois plus de rayons UVA que n'en contient la lumière du soleil.)  
Les ultraviolets B (UVB) provoquent plus d’altérations cellulaires que les UVA. Ils affectent surtout les couches extérieures de l'épiderme et provoquent des coups de soleil, le vieillissement de la peau et le cancer de la peau. « Les rayons UVA sont à l'origine du vieillissement prématuré et de la peau ridée. »À l’origine de la formation de nouvelle mélanine dans la peau, ils produisent un bronzage « retardé », c’est-à-dire un bronzage qui apparaît de 48 à 72 heures après l’exposition aux rayons. Le soleil constitue la principale source de rayons UVB. Les lampes de bronzage artificiel peuvent en émettre aussi, mais en plus faible quantité. Ces rayons sont extrêmement intenses en été à des altitudes élevées et dans les régions près de l'équateur. 
 
Les conséquences néfastes du soleil sont multiples. Pour quelles raisons ? Lorsque le rayonnement ultraviolet atteint la peau, la surface de celle-ci en réfléchit une partie. Le rayonnement résiduel est ensuite diffusé dans les tissus situés juste sous la surface de la peau. Une fraction de ce rayonnement est alors absorbée par les cellules vivantes de la peau et a pour effet d'endommager les substances sensibles influant sur le développement et l'aspect normaux de la peau. Les lésions cutanées qui en résultent peuvent entraîner : des coups de soleil, le vieillissement prématuré de la peau, le cancer de la peau.
Le coup de soleil ou érythème actinique est une brûlure de la peau du premier degré. Il apparaît au-delà d'une certaine dose de rayons UV B reçus par la peau. Cette dose est fonction de l'intensité du rayonnement UV, de la durée de l'exposition et de la sensibilité de l'individu au soleil.
L'exposition répétée au rayonnement ultraviolet solaire cause éventuellement des lésions cutanées similaires à celles résultant du processus normal de vieillissement. La peau s'amincit par endroits et perd de son élasticité, alors que des plaques blanchâtres, des taches de rousseur et des rides font leur apparition. Ces changements peuvent se produire après de nombreuses années d'exposition, mais lorsqu'ils surviennent, les dommages sont irréversibles. Ce sont ces dommages de l’ADN difficilement réparés, qui donnent des cancers.
 
Quatre facteurs principaux prédisposent au cancer de la peau :
- la pigmentation de la peau et sa capacité à bronzer ;
- l'hérédité ;
- l'exposition à des produits chimiques ;
- la durée de l'exposition au soleil.

 

 

Mots clés : soleil, danger

Commentez cet article sur le forum

Pour pouvoir commenter cet article dans le forum vous devez être inscrit et connecté.

Réagissez via Facebook

Vous êtes
:
 
Age
: ans
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg
Poids désiré
: kg
 
Vous êtes
:
 
Date de naissance
:
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg