Vacances en duo : conseils pour des vacances en amoureux réussies

Publié le -
Chic, bientôt les vacances ! Vous aspirez à vous retrouver en tête-à-tête avec votre chéri, loin des tracas du travail, de la famille et du train-train quotidien. Cette fois, c’est promis, rien ne viendra déranger votre intimité dans le lieu de rêve que vous avez choisi ensemble pour raviver l’étincelle d’une sexualité un peu en panne. Mais des vacances en amoureux ne s’improvisent pas. Pour être sûre de mettre tous les atouts de votre côté, voici quelques conseils qui peuvent vous être utiles.
couple à la plage

Tout d’abord, êtes-vous d’accord sur le style de vacances que vous souhaitez.
Attention aux quiproquos. Avec votre chéri, vous n’êtes pas toujours sur la même longueur.  Cette année, il vous a vendu le calme, la tranquillité dans un écrin de verdure propice aux retrouvailles. Loin de la foule déchaînée des bords de mer. Certes, le gîte tout confort a l’air magnifique sur les photos mais il est loin de tout, ravitaillé par les corbeaux, va falloir crapahuter pour l’intendance. Résultat, vous risquez de finir la journée cassée-moulue et de n’avoir plus aucune énergie pour la bagatelle. Et lui qui comptait sur des nuits pleines de sensualité. Le mieux, c’est d’éviter les départs dans la précipitation. Parlez à l’avance de vos attentes et vos désirs mutuels et faites un compromis. Préparez ensemble ses vacances, en discuter, c’est déjà un avant-goût du plaisir qu’on en retirera. Finalement, ce sera une petite maison de pêcheur dans un village du Morbihan pas loin de la mer où vous pourrez faire ensemble de longues randonnées à vélo tout en ayant les plaisirs de la plage.

Les vacances, c’est aussi l’occasion de partager à deux une activité.
Son séjour sur un superbe club dans le Midi a été l’occasion pour Margot de redécouvrir le golf que son mari adore pratiquer. « J’ai un petit niveau et je n’ai plus pratiqué depuis des années. Il m’avait proposé à plusieurs reprises de l’accompagner à son club de golf près de Paris. Mais j’étais paresseuse. Ici, le décor, le climat, l’ambiance, tout était différent. Si bien que j’ai eu envie de reprendre des leçons et que maintenant, je fais un 9 trous sans problème avec lui. Du coup, notre complicité s’est renforcée et nous avons redécouvert le plaisir de passer de longs moments ensemble comme de jeunes amoureux. »
Si un minimum de préparation ne saurait nuire à la réussite de vos vacances en tête-à-tête, à l’inverse, un programme trop strict et trop minutieux n’est pas recommandé. Un peu d’improvisation, un brin de fantaisie, un zeste d’imprévu, c’est souvent le gage de bons souvenirs à partager quand vous serez de retour.  Louison se souviendra longtemps de ses dernières vacances avec son nouveau compagnon : « J’ai voulu prendre un raccourci pour lui montrer la ferme où je passais mes vacances d’été enfant. Malheureusement, on s’est perdus et la voiture s’est embourbée. Il a fallu traverser un champ plein de moutons pour atteindre la première maison. On y arrivés couverts de boue. Le paysan, pas content du tout, nous a dit que l’on avait stressé ses bêtes qui s’étaient précipitées dans le fossé en nous voyant. Il a fallu lui payer un dédommagement en plus des frais de dépannage. Une escapade qui nous est revenus chère mais que je ne regrette pas car j’ai découvert que mon compagnon avait beaucoup d’humour. Cela nous a vraiment rapprochés et ce fut un super week-end amoureux. »
Pour trouver le bon rythme des vacances, il faut aussi savoir lâcher prise. Mais pas facile d’oublier le boulot et ses soucis, et surtout de se déconnecter de son ordi, de son Ipad et encore moins de son Iphone quand toute l’année, ils constituent une projection de notre cerveau.  La grande angoisse de Claudie, c’est de se retrouver sans rien faire. À la tête d’une petite agence de relations publiques, elle court toute l’année. « Ce rythme effréné me rassure quelque part. J’ai besoin de cette dose de stress et d’adrénaline pour avancer. Résultat, l’idée même de partir ne serait-ce que deux ou trois jours quand ce n’est pas pour le boulot, c’est la panique totale. Alors, vous imaginez pour deux ou trois semaines ! Me passer d’appeler le bureau, c’est une torture pour moi. J’ai même tellement pris l’habitude de bourrer mes plannings même de vacances que plus personne ne veut partir avec moi, surtout les mecs. Ma grande copine est revenue cassée du dernier séjour avec moi au Brésil.  Entre le bureau et les visites, on n’a pas eu le temps de souffler. J’ai épuisé pas mal de mecs comme ça. Aujourd’hui que j’ai rencontré Marc, elle m’assaille de conseils pour que je ne refasse surtout pas les mêmes erreurs. Elle ne cesse de me dire qu’il faut que j’adopte une attitude zen si je veux avoir une chance de le garder. Je lui ai promis de ne pas prendre mon ordi et j’ai laissé Marc s’occuper lui-même du programme qui sera selon lui très simple : farniente avant tout. »

 

Commentez cet article sur le forum

Pour pouvoir commenter cet article dans le forum vous devez être inscrit et connecté.

Réagissez via Facebook

Vous êtes
:
 
Age
: ans
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg
Poids désiré
: kg
 
Vous êtes
:
 
Date de naissance
:
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg