La douceur de Cassis

Publié le -
Dominé par son imposant château qui fut la possession des seigneurs des Baux-de-Provence, ce village est habité toute l’année par une population aimable et jouit d’un véritable art de vivre. Vous observerez aussi bien le retour des pointus le matin après la pêche, que les retraités bavardant au soleil, assis sur les vieux bancs à l’ombre des mûriers. Aimée depuis toujours par ses proches voisins, les Marseillais, Cassis double sa population en fin de semaine et durant les vacances d’été : grâce à la beauté de son site, elle est une station balnéaire très courue.
Calanques de Cassis

Le vin de Cassis


Fondé par les Romains, très tôt le petit village de Cassis a su tirer bénéfice de la vigne. Son terroir s’étire sous le cap Canaille en terrasses ou en pentes raides vers la mer. C’est une production de blancs essentiellement – 95 % – avec un peu de rouges et de rosés. Le climat chaud et sec qui règne sur ces terres d’éboulis calcaires et marneux permet d’obtenir un terroir exceptionnel qui s’étend sur 200 hectares environ. Douze vignerons l’exploitent toute l’année et animent en septembre une grande fête de la Vigne permettant la dégustation-vente de leur production. Vous pourrez également acheter du vin à la Maison des Vignerons.

Dès 1936, la renommée de Cassis s’est faite autour de ses vignobles AOC, réputés surtout pour leur blanc sec et fruité. La Route des Vins vous permettra d’aller à la rencontre de ces 13 domaines situés au cœur d’une nature d’exception. Ce vignoble étagé en restanques sur 182 hectares, bénéficie d’un micro-climat de 3 000 heures de soleil par an, favorable à l’épanouissement de sa vigne, la proximité de la mer offrant par ailleurs sa brise constante. C’est grâce à ces merveilleuses conditions climatiques que l’on obtient 900 000 bouteilles annuelles, soit presque une bouteille pour un pied de vigne. Egalement connue dans le monde entier, la pierre de Cassis extraite des carrières situées au Bestouan, servait autrefois à bâtir les quais des grands ports de la Méditerranée. Aujourd’hui sont encore fabriqués avec cette belle pierre blonde, des éviers usuels et des cheminées très décoratives.

 

À Visiter

 

L'hôtel de Ville

Sur la place Baragnon, superbe hôtel particulier de Moustier datant du XVIe siècle, la villa Ariana – avenue Emmanuel-Agostini –, ancienne demeure de vignerons entourée d’un jardin de style grec avec amphithéâtre et bassins aux nénuphars, les chapelles de Notre-Dame de Bon-Voyage et de Sainte-Croix, la Maison des Mascarons, typique demeure du XVIIIe siècle à trois étages et trois fenêtres avec un imposte en fer forgé. 

 

Plages et calanques

Quatre belles plages sont accessibles à pied depuis le centre du village : la plage Arène, la plage du Corton, celle de la Grand Mer sur la jetée, et enfin la plus petite, un peu à l’écart, la plage du Bestouan. Le massif des Calanques est célèbre dans le monde entier. Classé, sa vulnérabilité impose une réglementation sévère qui en interdit l’accès en été sauf à pied ou en bateau. Bien entendu il est exclu d’y faire du camping, d’y fumer, d’y laisser des détritus et même de s’écarter des sentiers balisés. Le moyen le plus facile pour visiter, été comme hiver, les principales d’entre elles – la plus belle est celle d’En-Vau avec ses parois verticales tombant en à-pic dans la mer – est de monter à bord d’un des bateaux qui organisent depuis le port des visites accompagnées et commentées matin et après-midi : circuits des 3, 5 ou 8 calanques, départ toutes les demi-heures, billets à prendre au petit kiosque jaune sur la place du jeu de boules sur le port - Renseignements : Les Bateliers de Cassis (04 42 01 90 83). 

Un des joyaux de Cassis est incontestablement la grotte Cosquer : celle-ci a été découverte en 1985 et il a fallu des années de plongées pour faire état des peintures colorées recouvrant ses parois : chevaux, oiseaux marins, cervidés, félins, bisons sont restés dans un état exceptionnel. Protégée, elle ne se visite pas et vous pourrez toujours vous consoler en achetant livres, photos et cartes postales dans les boutiques du village.



Les bonnes tables

Le Commerce
1, rue Saint Clair (04 42 01 09 10). Menus à 18,50 € et 22,50 €. Menu enfant à 8 €. Carte de 7,50 € à 20 €. Ce restaurant continue à offrir une cuisine de qualité dont une des meilleures bouillabaisses de Cassis. Sa carte est résolument tournée vers la mer : rillettes de crabe, tartare de saumon, sardines à l’escabèche et poissons du jour – dorades, mérou… – mais aussi soupe de poissons, moules et scampis. Les prix sont raisonnables – ce qui est rare à Cassis – et l’accueil fort sympathique.

Fleurs de Thym
5, rue Lamartine (04 42 01 23 03). Fermé en janvier - Ouvert tous les soirs. Menus de 28 € à 41 €. À l’intérieur devant la cheminée en hiver, ou sur la petite terrasse extérieure en été, vous dégusterez dans une jolie vaisselle régionale, des mets raffinés. Cette cuisine remarquable est concoctée par "la mama" qui sait tenir ses fourneaux comme personne : petits farcis, pressé de sardines, d'aubergines et de basilic, filet de loup et risotto aux cèpes, les plats changent en fonction des saisons, mais tous sont réalisés avec goût et précision. Bons vins de Cassis et de Bandol. Une adresse dont le succès se poursuit sans faillir !

 

Mots clés : Voyage, Cassis

Commentez cet article sur le forum

Pour pouvoir commenter cet article dans le forum vous devez être inscrit et connecté.

Réagissez via Facebook

Vous êtes
:
 
Age
: ans
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg
Poids désiré
: kg
 
Vous êtes
:
 
Date de naissance
:
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg