La Grèce, hôte des Jeux olympiques 2004

Publié le -
Du 13 au 29 août prochains, les Jeux Olympiques sont de retour en Grèce, leur terre d’origine. Des athlètes venus de toutes les nations s’uniront à Athènes pour s’engager dans une noble compétition. Partons à la découverte de cette péninsule, membre de l’Union Européenne depuis 1981, qui envahira nos écrans très bientôt.
Grèce
Un peu d'histoire

La Grèce s’étend à la pointe sud-est de l’Europe, couvrant une superficie de 132 000 km2. Elle se compose de deux grands ensembles régionaux : la Grèce continentale, avec les régions de l’Attique, Péloponnèse, Grèce Centrale, Thessalie, Epire, Macédoine, Thrace, et les îles des mers Egée et Ionienne.
La végétation et le climat vont de pair avec la diversité de l’espace géographique. À ce jour, plus de 6 000 plantes ont été recensées. Cette quantité impressionnante résulte de la position géographique de la Grèce, entre l’Europe et l’Afrique, et de l’alternance des saisons, entre hivers doux et étés aux chaleurs exotiques, rafraîchies par les vents « meltems ». Le trait le plus caractéristique du climat grec est l’importance de l’ensoleillement, avec plus de 3 000 heures de soleil par an. 
 
Les prémisses de l’histoire grecque remontent à plus de 4 000 ans. La population de la Grèce continentale, aussi appelée hellénique, a lancé de grandes expéditions militaires et navales et a exploré les rives de la Méditerranée et de la Mer Noire, de l’Atlantique aux montagnes du Caucase. De nombreux vestiges des colonies grecques ont été trouvés sur tout le pourtour de la Méditerranée et de la Mer Noire. L’Iliade et l’Odyssée de Homère, première grande œuvre littéraire européenne, retrace ces expéditions, notamment celle du siège de Troie et de son fameux cheval. Si vous vous souvenez de Platon, la Grèce est également le berceau de la politique et de la démocratie ! Les couleurs nationales, représentées sur le drapeau grec, sont le bleu et le blanc, symbole des mers entourant le pays.
 
Si vous préférez la culture plutôt que d’assister aux compétitions olympiques, vous pouvez aller faire un tour dans Athènes, qui dispose de nombreux sites archéologiques et culturels. 
Habité depuis l’époque néolithique, le rocher de l’Acropole a été transformé en sanctuaire vers le milieu du Ve siècle avant JC. Il devient alors le piédestal destiné à mettre en valeur les incomparables chefs d’œuvre de l’art classique, tels que le Parthénon, dédié à Athéna, déesse de la ville d’Athènes, l’Erechtéion, siège de l’ancien culte local ou encore les Propylées, entrée monumentale du sanctuaire.
L’aéropage, colline basse au nord ouest de l’Acropole, était le lieu où siégeait le corps politique et judiciaire d’Athènes. C’est aussi de cette tribune que Saint Paul prêcha le christianisme aux Athéniens.

Les anciennes agoras, centres de la vie publique et commerciale des Athéniens, comprennent différents édifices publics et des portiques de marchands.
Et ne manquez pas les Tuileries, ancien cimetière d’Athènes et l’horloge d’Andronikos Kyrristes. Cette dernière est une tour octogonale en marbre ornée de bas reliefs, dont chacune des huit faces est ornée d’une figure sculptée symbolisant un vent.
 
Mots clés : Grèce

Plus d'infos :

Office national hellénique de Tourisme

www.grece.infotourisme.com

 

Ambassade de Grèce en France

www.amb-grece.fr

Commentez cet article sur le forum

Pour pouvoir commenter cet article dans le forum vous devez être inscrit et connecté.

Réagissez via Facebook

Vous êtes
:
 
Age
: ans
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg
Poids désiré
: kg
 
Vous êtes
:
 
Date de naissance
:
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg