Manger des aliments très cuits est nocif

Publié le -
cuisine en train de brûler

Le dernier rapport de l’Académie Nationale de Pharmacie met en garde les particuliers à propos de la préparation et la fabrication d’aliments sous l’effet de la chaleur.
Certes, nous savions depuis environ trois décennies que la fixation du glucose sur les protéines avait un effet délétère en s’accumulant dans l’organisme en particulier en cas de diabète, d’insuffisance rénale et lors du vieillissement. Les effets étant surtout marqués au niveau vasculaire, oculaire et rénal.
Mais l’Académie Nationale de Pharmacie a tenu à effectuer les recommandations suivantes :
- surveiller l’huile de friture ou de cuisson, pour ne pas la laisser surchauffer ;
- éviter de faire dorer à l’excès les produits ;
- éviter de consommer les zones les plus brunies lors de la cuisson plus riches en acrylamide ;
- privilégier une alimentation diversifiée et équilibrée, riche en fruits et en légumes, et modérée en aliments gras et frits.

Mots clés : cuisson

Commentez cet article sur le forum

Pour pouvoir commenter cet article dans le forum vous devez être inscrit et connecté.

Réagissez via Facebook

Vous êtes
:
 
Age
: ans
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg
Poids désiré
: kg
 
Vous êtes
:
 
Date de naissance
:
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg