Les Français mangeraient plus de mauvaises graisses que les Américains

Publié le -
femme mince / femme obèse

Dans une étude comparative, le Credoc révèle les grandes différences entre les modes alimentaires des deux côtés de l'Atlantique. Si l'on constate une plus grande diversité alimentaire en France, il apparaît que la quantité d'énergie ingérée par les français et les américains est sensiblement la même et que l'alimentation des Français âgés de 21 à 34 ans est même moins équilibrée que celle des Américains du même âge...
Les Français consomment plus de produits différents (en moyenne 16,8 produits en deux jours contre 13,6 aux États-Unis) en moins de prises alimentaires (en moyenne 3,9 par jour contre 5,5 aux États-Unis). Conséquence de cette diversité alimentaire, les Français consomment 9 fois plus de condiments ou d'abats, sept fois plus de pâtes, six fois plus de fromages, cinq fois plus de matières grasses ajoutées, de charcuterie et de pain-biscottes ainsi que quatre fois plus de viennoiseries. Outre-Atlantique, ce sont les produits transformés et composés qui sont surconsommés (les biscuits salés, les céréales du petit-déjeuner, les sandwiches, les graines, les produits composés, les pizzas et les biscuits sucrés).
Les États-uniens consomment plus de sucre (à cause des sodas, mais aussi des confitures, des jus de fruits, des gâteaux...) mais aussi plus d'acides gras polyinsaturés (dont les fameux Oméga 3) et les Français plus d'acides gras saturés et de cholestérol (à cause des fromages, des viennoiseries, de l'importance de la viande...) et plus de fibres (grâce à une consommation plus importante de fruits et légumes).
En conclusion, le Credoc estime que "Globalement, les États-uniens n’ont pas une alimentation moins saine que celle des Français. Ils consomment plus de lipides qualifiés de « bons pour la santé », mais plus de glucides simples. Ils ont de meilleurs apports en sélénium et en certaines vitamines. Par contre, consommant moins de fruits et légumes, le régime américain favorise la prise de poids. En outre, les comportements extrêmes sont plus visibles aux États-Unis alors qu’en France, les écarts entre individus sont plus minces".
 
Source : Comparaison des modèles alimentaires français et états-uniens - CRÉDOC
 

Commentez cet article sur le forum

Pour pouvoir commenter cet article dans le forum vous devez être inscrit et connecté.

Réagissez via Facebook

Vous êtes
:
 
Age
: ans
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg
Poids désiré
: kg
 
Vous êtes
:
 
Date de naissance
:
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg