Les allégations santé maintenant encadrées

Publié le -
illustration femme supermarché

« Renforce les défenses immunitaires », « rend les os solides », « réduit le cholestérol »…  Ces dernières années, les rayons alimentaires ont été la scène d’une véritable surenchère de promesses santé. Profitant de l’absence de réglementation, les marques ont mis en avant des bénéfices pas toujours scientifiquement prouvés. Face à ce constat, l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA) saisie par la Commission européenne, a réagi. Plus de 80 % des 4500 allégations étudiées ont été considérées comme non fondées scientifiquement. Seules 222 ont été retenues. Parmi celles-ci : « le calcium est nécessaire au maintien de la densité osseuse » ou encore « le fer contribue à la bonne circulation d’oxygène dans le corps ». En ce début d’année 2013, les industriels devront supprimer de leurs emballages toute allégation trompeuse sous peine d’amende pouvant aller jusqu’à 375 000 €. 

 

Source : Cahiers de nutrition et de diététique, Vol. 47, Société Française de Nutrition

Commentez cet article sur le forum

Pour pouvoir commenter cet article dans le forum vous devez être inscrit et connecté.

Réagissez via Facebook

Vous êtes
:
 
Age
: ans
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg
Poids désiré
: kg
 
Vous êtes
:
 
Date de naissance
:
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg