La pub pousse les enfants vers la « malbouffe »

Publié le -
bonbons

On s’en doutait un peu, mais la certitude vient des études menées en Grande-Bretagne par des chercheurs en psychologie. La publicité, notamment télévisée, influence beaucoup les choix alimentaires des enfants. Pendant un an, les programmes TV ont été analysés, une fois par mois, de 6 h à 22 h un jour de semaine, puis durant un week-end. Les spots pour les aliments et les boissons arrivent en 3ème position des annonces publicitaires. Leur part est significativement plus importante aux heures où les enfants regardent la télé. Et surtout, les produits contestables sur le plan nutritionnel sont en plus grand nombre que les produits sains... 
La même équipe de psychologues a étudié expérimentalement près de 300 enfants de 6 à 13 ans soumis à 5 minutes de séquences publicitaires avant la diffusion d’un dessin animé. Elle a comparé les effets des spots en faveur des jouets et ceux des spots alimentaires. Après avoir vu les spots alimentaires, les enfants font les choix d’aliments les plus douteux, dans le registre du gras ou sucré... Au-delà de 21 heures de télé par semaine, les enfants atteignent le maximum de réceptivité aux publicités défavorables à leur santé. Et ils ont aussi l’indice de masse corporelle le plus élevé ! 
La télé ne semble pas seule en cause. L’écrit ne met pas à l’abri du danger. Il y a deux ans, une étude australienne attirait l’attention sur les publicités des magazines, qui  influencent défavorablement les choix des enfants.

Source : Nutrinews hebdo
 

Commentez cet article sur le forum

Pour pouvoir commenter cet article dans le forum vous devez être inscrit et connecté.

Réagissez via Facebook

Vous êtes
:
 
Age
: ans
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg
Poids désiré
: kg
 
Vous êtes
:
 
Date de naissance
:
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg