Le rôle important des antioxydants... Et des fruits et légumes

Publié le -
gélules aliments

Les antioxydants ? De quoi s'agit-il exactement ?     

L'oxydation consiste à incorporer dans une molécule chimique un atome d'oxygène et la réduction à retirer l'oxygène en sens inverse. En fait, les deux réactions sont couplées puisque l'oxygène est transféré d'un corps dans un autre. Le corps qui perd l'oxygène est réduit et celui qui le reçoit est oxydé. Cette oxydoréduction dégage de l'énergie. On parle alors de potentiel d'oxydoréduction. En règle générale, les oxydations dégagent de l'énergie dont les cellules ont besoin pour fonctionner. Mais malheureusement, l'oxydation est délétère et entraîne le vieillissement accéléré des tissus. De nombreux sites des tissus possèdent ce que l'on appelle des radicaux libres qui ont la propriété de s'oxyder en fixant de l'oxygène. Les antioxydants ont la propriété de se fixer sur les radicaux libres et ainsi empêchent l'oxydation excessive des tissus. Les radicaux libres sont produits par des processus physiologiques indispensables à la vie comme la respiration, la digestion, la création de défenses immunitaires, le tabagisme, l'absorption d'alcool, les excès alimentaires …
Les oxydations favorisent les maladies comme le diabète, les dépôts d'athérome générateurs de maladies cardiovasculaires, les cancers. Les antioxydants agissent de différentes manières. Les polyphénols, les vitamines C et E, les caroténoïdes comme le lycopène et le bêta-carotène bloquent les radicaux libres. Le zinc, le manganèse et le cuivre stimulent les défenses immunitaires. On sait maintenant d'après des études sérieuses que les antioxydants protègent réellement contre les cancers digestifs et des voies aériennes. Les antioxydants protègent également contre les maladies cardiovasculaires comme les artérites, l'angine de poitrine, les infarctus. De nombreux laboratoires produisent des compléments riches en antioxydants mais leur apport principal provient de l'alimentation et principalement des légumes et des fruits frais. On peut d'ailleurs se rappeler le slogan invitant à consommer dix fruits différents par jour. La modification des habitudes alimentaires reste donc la meilleure méthode pour se procurer des apports nutritionnels satisfaisants. Manger plus de fruits et de légumes, éviter le tabac et l'alcool, consommer moins de graisses animales sont le meilleur moyen d'améliorer son état de santé et ainsi de se mettre à l'abri des fléaux de santé publique. Pour obtenir la meilleure protection, on pourrait aller jusqu'à consommer jusqu'à 800 grammes de fruits et de légumes par jour. Il faut ajouter à cela l'intérêt de consommer des stérols (graisses) végétaux comme la margarine. Certains ont parlé même d'alicaments (contraction pour aliments médicaments) avec certains mélanges d'huile comme l'huile de tournesol ou de colza et également l'huile d'olive qui fait partie du régime crétois. Ces stérols végétaux ont la propriété de réduire le LDL cholestérol ou mauvais cholestérol car il favorise l'athérome. « L'apport principal des antioxydants provient principalement des fruits et des légumes frais »Ces produits se trouvent sous forme d'huile ou de margarine et sont vendus en boutiques ou en grande distribution.
 
L'étude SU.VI.MAX qui a duré huit ans (1994-2003) après avoir été préparée pendant trois ans sous la direction d'un chercheur, Serge HERCBERG, et avoir impliqué plus de treize mille participants qui ont rapporté leurs habitudes alimentaires volontairement et bénévolement. Le titre peut s'interpréter comme  survie maximale ou supplémentation en vitamines minéraux et antioxydants. L'état de santé des sujets qui se sont prêtés à cette vaste enquête a été suivi attentivement sous tous les angles afin de constater quels liens on pouvait mettre en évidence entre la préservation de la santé et les habitudes alimentaires. Les renseignements déjà obtenus sont nombreux et d'autres informations vont continuer à être mises à jour à partir de la banque de données très importante qui a été constituée grâce à cette observation.
Quels sont les résultats de l'étude SU.VI.MAX ?  L'hypothèse de base s'est avérée juste car une supplémentation en vitamines minéraux et antioxydants à dose faible, c'est à dire comparable à celle que l'on trouve dans la nutrition, protégeait mieux que de fortes doses. Les cancers et les maladies cardiovasculaires ont été ainsi diminués d'une manière très significative par rapport à la population générale française adulte sans risques particuliers. La vitamine E semble ne pas apporter de prévention ni primaire ni secondaire dans les maladies cardiovasculaires, ce que confirment d'autres études précédentes. Le régime enrichi en fruits et légumes diminue le risque de développer un cancer de 31%.Dans certains types particuliers de cancers, il retarde leur apparition et ralentit leur développement. Un résultat un peu curieux est apparu : la diminution du nombre des cancers est inexistante chez les femmes. Mais cela est expliqué par le fait que les deux sexes consomment la même quantité de fruits et légumes en valeur absolue, et comme les femmes pèsent 20 à 30 % de moins que les hommes elles n'ont pratiquement pas besoin d'être supplémentées, car leur régime leur apporte plus volontiers la quantité de vitamines et d'antioxydants nécessaire à leur protection. Un autre résultat est que la prise de vitamines n'apporte pas d'amélioration de la qualité de la vie. Par contre, ceux qui en prennent se sentent mieux.
Enfin, il semblerait que la supplémentation en vitamines à forte dose ait des effets néfastes.
 
En conclusion, il vaut mieux consommer ces vitamines plutôt en mangeant des fruits et légumes en quantité suffisante, que sous forme de pilule. Ces vitamines apportent de nombreux éléments complexes indispensables, comme par exemple les fibres, et il est impossible de les concentrer dans une préparation telle qu'une gélule.       
                              

Mots clés : antioxydants

Commentez cet article sur le forum

Pour pouvoir commenter cet article dans le forum vous devez être inscrit et connecté.

Réagissez via Facebook

Vous êtes
:
 
Age
: ans
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg
Poids désiré
: kg
 
Vous êtes
:
 
Date de naissance
:
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg