Le régime crétois : un modèle à suivre

Publié le -
À base d'huile d'olive, de fruits, de légumes, de céréales et de poissons, le régime crétois est un véritable « régime santé » puisqu’il diminue les risques de maladies cardiovasculaires, de cancer, de diabète et permet, en outre, de garder la ligne.
salade grecque

Un peu d’histoire

L’île de Crète regorge d’un nombre incroyable d’herbes sauvages, de légumes, mais aussi d’oliviers, dont la culture remonte à l’Âge de Bronze Récent, au troisième millénaire avant J.-C. À partir du XVème siècle, nombre de professionnels d’horizons différents s’intéressent de près à la flore crétoise.
Il faut attendre les années 60 pour que se développe le concept d’alimentation méditerranéenne : l’étude des Sept Pays, menée par  Ancel Keys, établit un lien entre le taux de mortalité par maladies cardio-vasculaires et les habitudes alimentaires de différents pays, tels que les U.S.A, la Finlande, le Japon et bien sûr la Crète. Il est ressorti de cette étude que le taux de mortalité cardio-vasculaire était de 3% en Crète contre 97% en Finlande. À partir de ces chiffres, l’alimentation crétoise a alors été mise en avant, comme un modèle de  prévention à prendre en compte, et à adapter par rapport aux habitudes de chaque pays.
 
 
Les bases de la cuisine crétoise
 
1/ Des légumes et des fruits en abondance

La particularité de la cuisine crétoise réside dans l’utilisation importante des  légumes, des fruits, des herbes sauvages et de l’huile d’olive au détriment de la viande et des laitages dont la consommation reste modérée. Sur l’île, l’abondance des légumes permet des préparations diverses : ils peuvent aussi bien être cuits que se présenter sous la forme de potages ou de crudités. Les fruits, tout aussi nombreux, se dégustent nature à la fin des repas ou en collation.
Les fruits secs, sources de calcium, de potassium et de fibres, se mêlent aux plats, aux fruits confits et aux oléagineux (amandes, noisettes…).
Il faut savoir que les fruits et les légumes ont une forte contenance en vitamine E et C, sont riches en fibres et permettent la satiété, empêchent la constipation et permettent de rétablir l'équilibre intestinal. Enfin, ils régulent le cholestérol, surtout le mauvais, et équilibrent le sodium et le potassium de notre corps.
 
2/ Des céréales et des légumineuses

Céréales (pain, pâtes, riz…) et légumineuses (lentilles, pois chiches…) viennent compléter l’alimentation crétoise.
 
3/ De bonnes graisses

Le poisson est le plus souvent choisi gras : sardines, maquereaux, anchois viennent agrémenter les plats. Riches en oméga 3, ils participent à une meilleure fluidité du sang.
 
4/ De l’huile d’olive

En Crète, l’huile d’olive est le seul corps gras utilisé en cuisine, le beurre et la crème fraîche étant exclus. L’huile d’olive est utilisée pour l’assaisonnement des salades ainsi que pour la cuisson des plats. Sa richesse en acides gras mono-insaturés et en substances anti-oxydantes, dont la vitamine E, en fait un corps gras bénéfique au système cardio-vasculaire.
 
5/ Des aromates et condiments

Pour agrémenter les plats, les crétois utilisent beaucoup d’herbes sauvages qui ont de nombreux effets protecteurs sur l’organisme.  Ils intègrent également l’ail dans leur cuisine. Celui-ci permet de diminuer le taux de graisses dans le sang, d’augmenter le bon cholestérol sanguin, de protéger les artères, d’éviter l'apparition de certains cancers et de soigner l'hypertension.
 
6/ Des produits laitiers

Les crétois consomment beaucoup de produits issus des laits de brebis ou de chèvre, moins gras que le lait de vache.
 
7/ Du vin rouge avec modération

Toujours consommés en quantité raisonnable, les vins rouges accompagnent la plupart des repas. En plus de jouer un rôle non négligeable dans la prévention des maladies cardio-vasculaires, car riches en polyphénols, ils ont également des effets antioxydants.
 
 
Pourquoi suivre le régime crétois ?

Le régime crétois agirait sur le cholestérol, le cancer du colon et du sein, le diabète.
Même s’il ne constitue pas un régime hypolipidique, il pourrait contribuer à la prévention et au traitement de l’obésité.
Enfin, les antioxydants fournis par cette alimentation permettent de lutter contre le vieillissement et de prévenir les maladies cardio-vasculaires.
 
Certes, certains principes de ce régime bouleversent quelque peu nos habitudes alimentaires sans pour autant être très compliqués à adopter. Tout d’abord, les féculents et les légumes sont au centre de l’assiette. La viande et le poisson servent éventuellement d’accompagnement. Et, l’huile d’olive devient la seule matière grasse utilisée. Ces quelques changements ont  des bénéfices immenses sur la santé. Bien évidemment, pour profiter des effets protecteurs  du régime crétois, il faut adopter ce mode alimentaire sur le long terme.
 

Mots clés : Régime crétois

Commentez cet article sur le forum

Pour pouvoir commenter cet article dans le forum vous devez être inscrit et connecté.

Réagissez via Facebook

Vous êtes
:
 
Age
: ans
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg
Poids désiré
: kg
 
Vous êtes
:
 
Date de naissance
:
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg