L'Australie, L'autre Paradis

Publié le -
Plages et désert à perte de vue, forêts tropicales particulièrement sauvages, massifs montagneux très découpés, coteaux de vins… l’Australie est un pays tout en contrastes. Découverte d’un haut lieu aux innombrables richesses.
Australie paysage

L’Australie s’impose, de part sa superficie, comme le sixième pays du monde. Une superficie qui est approximativement équivalente à celle des 48 états continentaux des Etats-Unis, et 50 % plus étendue que l’Europe. En revanche, la densité de sa population est la plus faible du monde avec deux habitants au km2. Pays de sable fin avec près de 7000 plages, plus que les autres nations, l’Australie bénéficie d’un cadre unique au monde, tout en étendues. Son territoire compte 14 zones sauvages répertoriées sur la Liste du Patrimoine Mondial. Une diversité de paysages qui ne manque pas d’attirer l’œil des touristes. Tout comme le climat en majorité tempéré. Les saisons y sont inversées par rapport à celles de l’hémisphère nord. Sur place, vous pouvez profiter de plus de 3000 heures d’ensoleillement par an sur l’ensemble du territoire (soit 70 % du total possible absolu). Impossible de ne pas se laisser aller à l’abandon sur les grandes plages immaculées. À condition toutefois de ne pas oublier casquette et protections solaires. Voilà d’excellents moments à savourer en perspective. Rien de plus exquis en somme. Et ce ne sont pas les Australiens et leur style de vie qui vous diront le contraire. Les habitants passent leur temps dehors et on les comprend. Leur état d’esprit ? Profiter de la vie au maximum. Du 100 % passion garanti ! Farniente sur la plage, activités sportives en plein air, parties de grillades ou bien attrait pour la grande table, les arts et la musique, tout est source de plaisir pour les habitants de l’Australie.
 

Le Kangourou, chef de file de la cuisine

Ce sont les Britanniques qui ont mis les premiers les pieds sur le continent australien, en 1788. Arborant leur tradition culinaire, le pays a ensuite développé sa propre cuisine notamment au contact des divers mélanges de l’Asie du Sud-Est. Les colons de l’arrière-pays australien, cultivateurs, chasseurs… ont su tirer profit de la faune et de la flore très répandues. Ils se sont souvent inspirés des aborigènes qui s’alimentaient de nombreux végétaux et d’animaux comme les chauves-souris. Actuellement, les chefs cuisiniers exploitent ces richesses ancestrales. Côté viandes, dans la cuisine actuelle, on trouve le kangourou, un mammifère très connu qui ne vit qu’en Australie. On évalue à 40 millions le nombre de ces animaux sur les terres du continent, sachant que leur troupeau est plus vaste actuellement qu’à l’arrivée des colons. Crue, séchée, fumée ou en steak, la viande de cet animal est particulièrement appréciée des Australiens, notamment des fermiers et chasseurs de l’arrière-pays. Les aborigènes ont longtemps goûté à ses bienfaits. Aujourd’hui, la viande de Kangourou est très répandue dans le pays. On sert son filet, pratiquement dépourvu de matières grasses, bien saignant.
Par ailleurs, l’Australie est également le premier exportateur mondial de viande bovine avec près de 24 millions de têtes. On déguste le filet de bœuf australien avec des légumes de saison. Quant aux 140 millions de moutons australiens (en majorité des mérinos), répartis entre environ 53 000 exploitations, ils sont surtout à la tête de plus de 70 % de la production de laine dans le monde. Le filet d’agneau grillé doit être bien tendre. Fumé, le crocodile est très cher dans les restaurants huppés. Encore rare, cette viande se trouve essentiellement dans l’Etat du Nord et le Queensland.
 

La gastronomie australienne, carrefour d’influences multiculturelles

Faites donc une halte dans l’une des boutiques gastronomiques présentes dans les capitales d’état du pays. Sur les rayons ? Des spécialités de qualité et des saveurs diverses et variées telles que le pain cuit au bois venu de tout le pays, le fromage de chèvre et le prosciutto d’Australie-Occidentale, les produits laitiers, les vinaigres balsamiques et escargots du Victoria, l’agneau de lait, les huîtres sauvages et le miel de Nouvelle-Galles du Sud, le brie et l’huile d’olive pressée à froid d’Australie-Méridionale, les fruits exotiques du Queensland et le saumon de Tasmanie. Bref, que du choix ! Du lemon aspen aux baies de muntari, en passant par la tomate du bush, la myrte citronnée (lemon myrtle), le fruit de la myrte lilly pilly, et la prune de l’Illawarra…, les produits naturels du bush australien sauront émerveiller vos papilles ! Alors, vos impressions ? Ces extraordinaires assortiments d’ingrédients sont souvent cuisinés par des chefs plein de créativité et d’originalité pour donner naissance à des plats typiquement “australiens”. Place donc à la cuisine " fusion " mêlant de multiples influences culinaires sur les grandes tables. Une gastronomie décidément à l’image de la population ethnique et multiculturelle et à l’origine d’une vraie révolution dans les restaurants australiens depuis ces vingt dernières années. Goûtez ainsi les ingrédients locaux associés aux saveurs spécifiques des cuisines contemporaines d’Europe, d’Asie et du Proche-Orient. Voici de subtils mélanges venus d’abord de la population principalement anglo-irlandaise puis des Italiens, Grecs, Turcs, Algériens, Libanais, Thaïlandais, Chinois, Malais, Indonésiens, Vietnamiens, Cambodgiens et Zambiens.
 

Mots clés : cuisine, Australie

À lire :

Australie, 383 p., Collection Guides Bleus évasion, Editions Hachette Tourisme, 14,50 €.
Australie, 576 p.,Guides Voir, Editions Hachette, 24,50 €.
Australie, 832 p., Guide Lonely Planet, Editions Lonely Planet, 26 €.
 

Commentez cet article sur le forum

Pour pouvoir commenter cet article dans le forum vous devez être inscrit et connecté.

Réagissez via Facebook

Vous êtes
:
 
Age
: ans
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg
Poids désiré
: kg
 
Vous êtes
:
 
Date de naissance
:
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg