La Bretagne, d'île en île

Publié le -
La Bretagne est la région de France qui possède le plus d’îles ou d’îlots, sauvages pour la plupart, où la nature a encore gardé tous ses droits.

Une myriade d’îles baignées par la Manche ou l’Atlantique qu’aucun pont ne relie au continent s’égraine tout au long de la côte bretonne : Bréhat, Batz, Molène, Ouessant, Sein, Glénan, Belle-Île-en-Mer, Groix, Houat, Hoëdic et Arz. Terres d’accueil, espaces privilégiés, fragiles, sensibles mais aussi rudes, secrètes, mystérieuses, austères, toutes ces îles isolées dans l’immensité de la mer sont tantôt si lointaines et parfois si proches.
 
Bréhat
Bréhat est un petit bijou, blotti au milieu d’un écrin de rochers roses et d’une mer d’un bleu profond. Composé de deux îles principales reliées au XVIIIe siècle par un pont, cernées par une dizaine d’îlots, cet archipel est sans cesse animé par le flux et le reflux. La côte de l’île nord est déchiquetée par les tempêtes et des courants très violents. Elle laisse place à de nombreux rochers saillants, prenant des allures de pays irlandais. L’île du sud, riante et douce, est un jardin d’Eden parsemé de villas contemporaines, de petites maisons basses au toit de chaume et de vieux manoirs en pierre.
L’île de Batz offre plus de 14 km de côtes longées de nombreuses plages de sable fin. Baignée d’un microclimat, elle a su conserver une flore et une faune très riches ainsi qu’un patrimoine naturel préservé. On y dénombre plus de 650 espèces d’algues utilisées en agriculture, médecine, cosmétologie, agroalimentaire et thalassothérapie.
 
Ouessant
L’île d’Ouessant n’est pas le caillou austère que l’on croit. Patrimoine protégé, l’île abrite une faune et une flore uniques qui ravissent les randonneurs en quête de calme, de paysages uniques, sauvages et d’une grande diversité. De nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs et nicheurs s’y reproduisent. Le centre du bourg de Lampaul, dont la baie est baignée d’une lumière incomparable, comporte de nombreux commerces. Le climat tempéré par l’influence maritime est d’une douceur et d’une égalité remarquables.
 
Molène
Entre la Pointe Saint-Mathieu et l’île d’Ouessant, Molène offre son chapelet d’îlots verdoyants et ses récifs en amas hérissés. Une journée suffit pour faire le tour de l’île. Chaque été, lorsque les grandes marées le permettent, les habitants organisent une marche jusqu’à l’île Triélen. C’est l’occasion d’une fête dans un décor surnaturel. Face au môle, protégeant le port, l’île de Lédenez devient accessible à marée basse. Ne vous fiez pas à votre montre car ici on vit à l’heure solaire, Molène a catégoriquement refusé le changement d’horaire.

Sein
Les marins disaient autrefois “ Qui voit Sein, voit sa fin ”. Dernier rempart avant l’immensité de l’Atlantique, défiant les fureurs des tempêtes ou se laissant caresser par la brise du large, tel un mirage posé à plat sur l’horizon bleu ou sous une brume épaisse, Sein apparaît parfois comme l’origine du monde. Cette langue plate, sinueuse, culminant à 6 mètres au-dessus des flots, faite de sable et de galets, bien souvent recouverte par la mer, acculant les habitants sur les toits, a toujours été un défi et le cauchemar des marins.

L’Archipel de Glénan
A 18 km au large de la commune de Fouesnant dont elles font partie, les îles de Glénan offrent un total dépaysement. Autour de la “ Chambre ”, petite mer intérieure, huit îles principales, une dizaine d’îlots et de multiples écueils s’organisent en cercle. Aujourd’hui, une grande partie de ces îles est privée ou classée réserves ornithologiques. Sachez que les îles de l’Archipel sont équipées d’un système de production d’électricité original combinant les énergies éolienne, solaire et fossile.
 
 

Mots clés : Voyage, Bretagne

Commentez cet article sur le forum

Pour pouvoir commenter cet article dans le forum vous devez être inscrit et connecté.

Réagissez via Facebook

Vous êtes
:
 
Age
: ans
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg
Poids désiré
: kg
 
Vous êtes
:
 
Date de naissance
:
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg