En marche contre la cellulite

Publié le -
Aller à pied jusqu’au travail ? En voilà une bonne idée pour venir à bout de sa cellulite au quotidien. Le tout à condition de mettre l’ensemble du corps en action. A vous d’adopter la bonne dé-marche avec l’aide de Cristina Cuomo, diplômée de « physiologie et physiopathologie du sport » ainsi que de « nutrition et diététique humaine ».
femme marche

Maintenir votre posture

La marche est un mouvement très complexe, typique de l’être humain, qui met en jeu presque tous les muscles du corps. Même si vous avez l’impression de faire bouger et travailler surtout les jambes, vous utilisez également votre bassin, vos hanches, genoux et chevilles en tant qu’articulations pour avancer. Y compris votre tête. Il doit donc y avoir une synergie de l’ensemble de ces articulations. Vous sollicitez aussi le cou et les épaules sauf si vous tenez un sac ou autre chose. Ce mouvement vous permet ainsi d’activer tous les muscles du corps (de la tête aux pieds) reliés entre eux par cinq chaînes que l’on appelle les fasciae comparables à des tendeurs de tente. Celles-ci ressemblent à un tissu un peu névrotique qui permet de maintenir tous ensemble ces muscles. « Car dès la naissance jusqu’à 12 mois environ, vous effectuez un rodage musculaire et articulaire qui vous prépare à la marche dans la mesure où celui-ci va créer des tensions au niveau de ces chaînes, indique Cristina Cuomo. D’où l’idée qu’à travers cet apprentissage, vous allez construire votre posture ». Mais normalement, il y a également tout un mouvement oscillatoire, un peu moins important, qui dépend du bas du corps tout en faisant effet sur le haut du corps. Seules les mains sont la partie qui bouge le moins. Et comme vous êtes sur deux pieds, vous avez la capacité de maintenir une posture verticale tout le temps, à condition de bien marcher. « Les cinq chaînes musculaires doivent être utilisées de façon harmonieuse au cours de la marche. Parce que souvent les étapes qui ont préparé ce déplacement dès les premiers mois de votre vie n’ont pas toujours été intégrées. Vous pouvez très bien avoir sollicité davantage une chaîne que l’autre et ainsi avoir construit une posture incorrecte », explique notre spécialiste qui anime également des cours d’Organisation, Cognitive du Mouvement.


Activer la circulation sanguine 

Si tout fonctionne bien, la marche relance la circulation de tous les courants vitaux du corps. Elle aide même à éliminer la cellulite incrustée au niveau de la taille, des hanches et des jambes. Derrière ce phénomène se cachent souvent des problèmes hormonaux, circulatoires liés à un mauvais retour veineux. Or, le mouvement, notamment la marche, est fondamental pour le maintien d’une bonne tonicité musculaire. C’est pourquoi il est nécessaire de marcher au moins trente minutes tous les jours en moyenne pour stabiliser votre poids et faire fondre votre cellulite. « C’est le minimum à la portée de tout le monde pour créer un certain réchauffement musculaire. Selon les circonstances, vous pouvez faire une petite balade soit à l’heure du déjeuner, soit le soir en sortant du bureau au lieu de prendre le bus ou le métro pour rentrer chez vous. Ou bien si vous en avez la possibilité, saisissez l’occasion de marcher une heure », suggère notre intervenante.« La marche relance la circulation de tous les courants vitaux du corps. Elle aide même à éliminer la cellulite incrustée au niveau de la taille, des hanches et des jambes » Car plus vous avancez à pied, plus vous activez l’ensemble des groupes musculaires de façon importante. Il est aussi indispensable de solliciter votre circulation sanguine. Le tout à condition d’avoir une bonne chaussure qui doit bien stimuler la plante du pied où il y a tout un système qui sollicite la pompe du retour veineux. Tout cela est encore lié à l’utilisation et la stimulation des cinq chaînes musculaires d’une façon correcte, au bon moment, et donc au fait de solliciter ainsi tout ce qui relie ces articulations. Ce domaine est celui de la théorie des méridiens dans la médecine traditionnelle chinoise. D’après elle, le foie et la vésicule biliaire sont situés au niveau de la hanche. Au niveau du genou, on trouve l’estomac et le pancréas. Au niveau de la cheville, les reins et la vessie. Mais si vous n’activez pas bien ces trois articulations, vous pouvez créer une mauvaise circulation. « Certaines personnes (notamment les femmes) qui mettent en route le mouvement de leurs jambes utilisent leur genou pour avancer, au lieu de faire partir cette action de plus haut, c’est-à-dire au niveau du bassin qui doit être mobile et non figé, note Cristina Cuomo. Car tout le mouvement de la marche démarre à partir de cette articulation. À ce niveau, il y a une sorte de moteur qui fait que vous donnez une impulsion au bassin en la transmettant au genou puis à la cheville. Puisqu’il s’agit d’articulations reliées. Sachant que le genou en est une importante et assez complexe pour la marche, parce qu’il soutient le poids du corps. Il prend d’ailleurs toute sa place au sein de cette dynamique précédemment décrite. Mais utilisez-vous bien vos muscles, notamment ceux des fesses ? Parce qu’en général, vous n’y faites pas trop appel ».


Des chaussures aux semelles souples 

Un mouvement qui met en place tous les muscles des jambes, et notamment les fesses, dépend aussi de la façon dont vous posez les pieds au sol, prenez appui et les déroulez. Car vous attaquez toujours le pas par le talon. Puis, vous mettez le poids un peu sur le bord externe du pied pour le transmettre à la pointe, aux orteils et enfin au gros orteil. Et à travers cette impulsion, vous devez absolument mettre en route aussi les muscles des fesses. Car certaines personnes ne déroulent pas le pied du tout. Elles marchent presque avec des pieds plats. Dans ces conditions, les muscles ne peuvent absolument pas être activés. À vous de vous procurer les bonnes chaussures dans lesquelles vous vous sentez à l’aise. Elles ne doivent pas être pointues pour permettre aux orteils de bien bouger. Elles doivent avoir des semelles souples adaptées tant à vos pieds (et non l’inverse) qu’au terrain. Pour cela, vous devez voir si vous pouvez les plier. Choisissez des talons qui ne soient pas trop hauts afin d’éviter le déplacement du corps vers l’avant et de créer ensuite des tensions importantes au niveau du dos. Car dans ces conditions, vous ne pouvez pas avoir une bonne harmonie au niveau de la synergie musculaire et articulatoire. Résultat ? Vous adoptez une mauvaise posture.



 

Mots clés : cellulite, marche

À lire
Cristina Cuomo, La marche et ses bienfaits, Mode d’emploi en 12 mouvements, Editions du Dauphin.

Commentez cet article sur le forum

Pour pouvoir commenter cet article dans le forum vous devez être inscrit et connecté.

Réagissez via Facebook

Vous êtes
:
 
Age
: ans
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg
Poids désiré
: kg
 
Vous êtes
:
 
Date de naissance
:
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg