En marche contre la cellulite

Publié le -
femme marche

Un mouvement ondulatoire

D’où l’intérêt d’avoir bien compris tous les mécanismes de la marche. En résumé, tout consiste à bien savoir poser le pied sur le sol, à activer les mouvements de la jambe à partir de la hanche et à bien mettre en route les articulations que sont les épaules et les coudes. Quant aux poignets, ils bougent par réflexe d’une façon active. Le tout à condition de laisser les bras et les mains libres. D’où l’importance d’avoir, par exemple, un sac à dos plutôt qu’un sac à main et de laisser ce mouvement des jambes cheminer jusqu’aux épaules et à la tête. Au final, tout cela aboutit à un mouvement ondulatoire qui fait que vous marchez avec la jambe gauche et le bras droit, en avant, d’une façon alternée voire croisée. Ce qui va aussi créer tout un mouvement au niveau de la colonne. Tout se met en route et circule. Au bout d’un certain moment, vous vous sentez bien et vous avez l’impression de vous recharger plus que de vous fatiguer. Encore faut-il bien manger avant de partir marcher. Consommez des fruits et légumes riches en vitamines qui permettent d’avoir une bonne réserve de sucres naturels (plutôt que ceux de synthèses). Et pensez à bien vous hydrater et vous désaltérer en buvant beaucoup d’eau de façon régulière toute la journée en dehors des repas ou même pendant l’effort.


D’autres activités liées à la marche 

La marche est indiquée aux personnes qui ont des problèmes de maladies veineuses. En effet, le coussinet graisseux situé au niveau du talon permet de stimuler le retour veineux. D’où la nécessité d’avoir une pression suffisante du pied sur le sol pour créer cette poussée qui assure la circulation. Si vous vous appuyez mal sur vos pieds, notamment sur la partie interne, vous pouvez créer des déséquilibres. « Il est donc inutile de porter des chaussures de jogging tous les jours, précise notre spécialiste. Parce que vous mettez vos pieds dans une situation de confort où il n’y a plus cette possibilité de stimuler ce coussinet graisseux qui va avoir tendance à fondre ». C’est pourquoi vous pouvez pratiquer d’autres activités proches et aussi efficaces que la marche telles que la randonnée. Ce loisir de plein air vous permet de respirer beaucoup mieux et de faire davantage travailler votre système cardio-vasculaire. Voilà une bonne façon de mettre en route et d’entraîner tout l’appareil musculaire et articulaire. Dans ces conditions, vous pouvez toujours faire des balades en pleine nature pour prendre un rythme plus cadencé. Ce que vous pouvez également faire en marchant en ville à condition d’adopter la bonne posture. Car, encore une fois, il faut vraiment être attentif aux problèmes de déséquilibres posturaux qui peuvent se créer entre les muscles du haut du corps et ceux du bas du corps. « Même chose pour la cellulite dont on dit qu’elle est douloureuse dans la mesure où elle tiraille tous les nerfs. Le bas du corps où est localisé la cellulite (ventre, fesses, cuisses) est donc en déséquilibre avec le haut du corps. Il n’y a plus de communication entre les chaînes musculaires qui mettent justement les muscles en relation de la tête aux pieds. Alors même qu’elles devraient être activées d’une façon harmonieuse partout », note notre intervenante. Il est donc non seulement nécessaire de faire bouger les jambes mais aussi de faire en sorte que le haut du corps participe à ce mouvement. Sachant qu’à ce niveau, il y a la tête et tous les sens, notamment les yeux qui participent à la projection du mouvement. « C’est pourquoi il est essentiel qu’il y ait une partie « chauffeur » (le haut du corps) et une partie « moteur » (le bas du corps). L’un va avec l’autre. On ne peut pas marcher avec le bas du corps et ne rien faire avec le haut. Car cela créé des déséquilibres posturaux. Et les courants vitaux ne circulent plus. D’où l’importance de réapprendre à marcher en permanence de façon à répliquer ensuite l’ensemble de ces schémas dans tous nos mouvements, comme en randonnée » conclut Cristina Cuomo. Par ailleurs, la marche rapide et même la course à pied sont également conseillées à condition, là encore, d’utiliser l’instrument corps d’une façon juste. Alors, en avant, marche !

Mots clés : cellulite, marche

À lire
Cristina Cuomo, La marche et ses bienfaits, Mode d’emploi en 12 mouvements, Editions du Dauphin.

Commentez cet article sur le forum

Pour pouvoir commenter cet article dans le forum vous devez être inscrit et connecté.

Réagissez via Facebook

Vous êtes
:
 
Age
: ans
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg
Poids désiré
: kg
 
Vous êtes
:
 
Date de naissance
:
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg