Dynamique et anti-calorique : la marche nordique

Publié le -
La marche nordique ou le « Nordic Walking » nous vient tout droit de Finlande. Apparue en France il y a environ 5 ans, elle se fait encore timide puisqu’elle ne compte que 140 000 adeptes. Pourtant, elle vaut le détour tant ses bienfaits sont grands. Elle séduira sans doute la gente féminine puisque son premier atout est de brûler efficacement les calories tout en amincissant et raffermissant la silhouette. Voici une façon ludique de faire de l’exercice qui ne nous fera pas marcher pour rien ! Avec la collaboration de Claude Delguel, Président de la Fédération française de marche nordique.

La marche nordique se nomme en réalité « sauvakävely », un nom finnois signifiant « exercices avec bâtons ». Mélange de ski de fond, de marche rapide et de jogging, elle est à la base une technique d’entraînement d’été des skieurs de fond lorsqu’il n’y a plus de neige. Elle date d’une trentaine d’années déjà et c’est la Finlande qui l’a en premier démocratisée pour en faire une sorte de gymnastique destinée au grand public. Aujourd’hui, plus d’un million de Finlandais la pratiquent au quotidien. Elle est aussi très développée en Allemagne, en Autriche et en Suisse. La clé de son succès ? Le travail global, aussi bien articulaire, musculaire que cardio-vasculaire qu’elle entraîne.

 

Des bâtons avant tout

Sa différence avec la marche classique ? Elle nécessite uniquement une paire de bâtons en fibre de carbone et une simple paire de chaussures basses. Ces bâtons ne sont pas comparables à ceux utilisés en randonnée qui aident à marcher et soulagent la partie lombaire et dorsale. Il s’agit ici d’une marche d’appui alors que la marche nordique est une marche de propulsion.
Une marche dure toujours 1 heure 30.« La marche nordique vous fera brûler trois fois et demi plus de calories que la marche classique » A raison de deux fois par semaine, elle permet d’entretenir une grande forme. En effet, l’utilisation des bâtons accentue le mouvement de balancier des bras et entraîne vers l’avant celui des jambes. Tout le corps travaille, aussi bien le bas (fessier, cuisses, mollets) que le haut (cou, épaules, pectoraux, bras, abdominaux). L’aisance et les foulées sont plus grandes pendant les déplacements et la fatigue se fait moins sentir. La marche est plus rapide et plus longue. La sollicitation musculaire et articulaire va être très intense. « Les bâtons sont une bonne façon d’apprendre à jouer avec son corps, à le pousser au-delà de ses limites », note Claude Delguel.
La marche nordique s’adresse à tout le monde, aussi bien aux débutants qu’aux sportifs de haut niveau, aux jeunes qu’aux seniors, et séduit surtout les 35-55 ans. Elle nécessite au départ un apprentissage au sein d’un groupe afin d’appréhender les mouvements de base à effectuer lors de l’échauffement, essentiel, de la marche et des étirements. Une envie soudaine vous prend d’aller marcher ? Munissez-vous de vos bâtons et allez là où le vent vous mènera. En forêt, dans le sable, dans cinq centimètres de neige, dans un peu d’eau : cette activité ludique se pratique absolument partout et par tous les temps, du moment que vous avez la tenue adéquate.


 

Mots clés : marche nordique

Où vous renseigner ?

- Fédération française de marche nordique
Elle vous donnera toutes les indications nécessaires si vous souhaitez nouer avec cette activité et vous dirigera vers un club le plus proche de chez vous la mettant en pratique.
8 rue Georges Bizet
94510 La Queue-en-Brie
Tél. : 01 45 76 76 87
 
- le site www.nordicwalking.com.fr
 

Commentez cet article sur le forum

Pour pouvoir commenter cet article dans le forum vous devez être inscrit et connecté.

Réagissez via Facebook

Vous êtes
:
 
Age
: ans
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg
Poids désiré
: kg
 
Vous êtes
:
 
Date de naissance
:
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg