Les tribulations diététiques des femmes actives

Publié le -
Sauter le déjeuner est très mauvais, tout le monde l’a compris ; un sandwich jambon beurre ou une pomme et un yaourt en guise de repas, ce n’est pas tellement mieux...
femme mange en travaillant

Mais que faire lorsque les contraintes professionnelles vous clouent à vos fourneaux ? Les bienheureuses qui ont deux heures pour déjeuner, un self appétissant et agréable peuvent savourer leur privilège... mais n’ont aucune excuse de ne pas contrôler leur poids en cas de nécessité, comparées à celles très nombreuses pour qui le déjeuner est une épreuve, et qu’il faut citer :
Attachée commerciale aux repas d’affaires incontournables et quotidiens, secrétaire de direction appelée trois minutes avant de sortir et qu’on ne libère que deux heures après, informaticienne attachée à son écran, avocate devant plaider, vendeuse attendant en souriant le choix d’une cliente, coiffeuse n’ayant que 20 minutes avant le rinçage, journaliste devant envoyer un scoop d’urgence, hôtesse de l’air occupée à servir les plateaux des autres, institutrice de maternelle surveillant le repas des gamins, serveuse finissant à 15 heures, femme policier en service dans le métro à midi, infirmière en soins au déjeuner, démonstratriceenfermée dans son box sur le trottoir d’un grand magasin, caissière de cinéma, cuisinière, obstétriciene assistant une femme en début de travail, photographe aux aguets, professeur de danse en cours à cette heure, musicienne en répétition, et toutes celles qui doivent s’acquitter d’une tâche en urgence...
 
Les spécialistes en nutrition sont là pour vous aider à gérer individuellement vos contraintes professionnelles et veiller à ce qu’elles aient le moins d’incidence possible sur votre santé.
 
Mais voici quelques idées pour tenir plus facilement pendant ces heures où le corps, sous l’effet de pics hormonaux, exige une prise alimentaire conséquente :
 
- Si une réunion est prévue : prendre un sandwich crudités poulet sans mayonnaise entre 11 heures et midi. Après la réunion : 2 yaourts nature et un fruit. L’idéal est d’apporter le sandwich de chez soi, avec moins de pain et bien garni, à condition de le garder au frais du domicile jusqu’au moment de la consommation (sac isotherme).

- Vous ne bougez pas du travail : pourquoi ne pas vous faire livrer une salade composée ou un plateau japonais, si vous avez un coin repas ou êtes seule dans le bureau?
 
- Vous êtes plusieurs d’astreinte : l’une d’entre vous peut aller acheter pour les autres un repas correct : jambon, crudités et légumes cuits, laitage et fruit.
 
- Il est possible de fractionner le repas : s’il reste au frais, peu importe s’il vous faut deux heures pour manger ; c’est mieux que d’engloutir le tout en 5 minutes.
 
- Ayez dans votre sac des substituts de repas (barres, boissons, crèmes) en cas de fringale ou d’impossibilité de consommer autre chose. Ne pas oublier de boire de l’eau et le soir de faire un vrai repas.
 
- Enfin, il vaut mieux déjeuner à 15 heures, (beaucoup de restaurants offrent un service non stop), plutôt que de se jeter sur une demi-baguette et un fromage en rentrant chez soi...
 

Commentez cet article sur le forum

Pour pouvoir commenter cet article dans le forum vous devez être inscrit et connecté.

Réagissez via Facebook

Vous êtes
:
 
Age
: ans
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg
Poids désiré
: kg
 
Vous êtes
:
 
Date de naissance
:
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg