Indéfinissable Inde

Publié le -
Pays vaste et densément peuplé qui s’étend des confins du monde musulman et qui porte en lui les prémices de l’Asie, l’Inde offre une variété culturelle et géographique sans égal.

Avec le Pakistan et le Bangladesh, l’Inde forme ce que l’on appelait à l’époque du grand Empire britannique le « sous-continent indien ». Un subcontinent, bordé au nord par l’Himalaya, qui se prolonge au sud par le Deccan, la plus grande péninsule du monde, dont les 6 000 kilomètres de côte permettent une ouverture vers l’Occident (Mumbai – autrefois Bombay - ou Cochin) ou vers l’Orient (Calcutta ou Madras). A elle seule, l’Inde occupe une superficie de 3 165 596 kilomètres carrés : soit plus de 6 fois la France.
 

Délicieuse Delhi

La capitale de ce monde à part entière est Delhi. Comme Washington DC, elle est à la fois une ville et un état. D'un côté, il y a New Delhi, avec ses larges avenues et ses nombreux ronds-points abritant les administrations du pays, la bourgeoisie et les fonctionnaires ; de l'autre côté, il y a Old Delhi, grouillante et pleine de vie. La capitale n'est pas un tout cohérent mais plutôt l’accumulation de plusieurs quartiers, que l’on appelle les nagar, ayant chacun leur identité propre et leur fonction. Delhi est une ville où il y fait bon vivre. D’ailleurs, la plupart des monuments historiques comme le Fort Rouge, les tombeaux de Humayum ou des souverains Lodi, ou encore Purana Qila sont entourés de jardins aérés propices à la flânerie. Décontraction oblige aussi dans les bazars de la vieille ville, incroyable enchevêtrement de venelles obscures où l'on trouve de tout. Il faut avoir vu les ruelles près de la Mosquée Jama Masjid un vendredi (jour sacré des musulmans) pour comprendre ce que la surpopulation et l'entassement humain imposent comme tension aux habitants de la troisième plus grande ville indienne (après Mumbai et Kolkata). Fascinante et effervescente, la capitale indienne contraste avec le calme qu’impose l’un des monuments les plus célèbres au monde : le Taj Mahal. À quelque 400 km de Delhi, celui que Tagore surnomma « une larme sur le visage de l’éternité » tient ses promesses.
 

Féerique Taj Mahal

Ce qui trouble le plus dans cet incroyable monument, c’est d’abord son histoire. Il s’agit d’un des plus beaux témoignages d’amour d’un homme à une femme. En 1631, la femme bien-aimée de l’empereur Shah Jahan, Mumtaz Mahal (« bijoux du palais »), mourut en couche alors qu’elle s’apprêtait à donner naissance à son 14e enfant. Sur son lit de mort, elle demanda à son mari de montrer aux yeux du monde combien ils s'aimaient. Il conçut alors le Taj Mahal (la « couronne du palais ») qu'il plaça sur la rive de la Yamuna, pouvant ainsi le contempler depuis son palais dans le Fort Rouge. Un incroyable chantier qui requit 22 ans de travail et 20 000 hommes. Les matériaux précieux arrivèrent des quatre coins du monde : le marbre fut transporté à dos d'éléphants depuis Jodhpur, le jade fut acheminé de Chine, la turquoise du Tibet, les agates du Yémen, l'or d’Egypte.
Le résultat de cette construction minutieuse et acharnée depuis des siècles prend l’allure imperturbable d’un jardin composé d'un carré quadrillé de canaux. Dans le canal central se reflète l’immense mausolée de marbre blanc encadré de quatre minarets purement décoratifs. Et bien sûr à l'intérieur, les cénotaphes de Mumtaz Mahal et de Shah Jahan, les amants éternels. La vision de ce joyau de l'art musulman semble magique. L’œil occidental est en déroute, puis tous les sens suivent, comme si la réalité s’en trouvait bouleversée de façon irréversible. C’est alors que l’on éprouve le besoin de se réconcilier avec l’âme du monde. L’ayurveda est la réponse.
 

Bien-être ayurvédique

De plus en plus populaires dans les pays occidentaux, la médecine et les massages ayurvédiques sont une science médicale antique traitant la personne dans son intégralité et pas seulement une partie de son esprit ou de son corps.
Système holistique de médecine dont le but est de fournir des conseils relatifs à l'alimentation et au style de vie, l’ayurveda dénote de la médecine occidentale en ce qu’elle agit sur des sujets sains, dans le souci de les garder en bonne santé. Le terme même d’ « Ayurveda » est composé de deux mots sanscrits : Ayu signifiant « vie » et Veda « connaissance de ». Cette science veille sur l’harmonie entre l’esprit, le corps, les sens et l'âme. Le traitement peut aller d’une séance d’une heure à des sécessions de plusieurs jours. L’ayurveda doit être couplé avec une alimentation saine et nutritive, facile à trouver lors d’un séjour en Inde.
 

 

Mots clés : Inde

Commentez cet article sur le forum

Pour pouvoir commenter cet article dans le forum vous devez être inscrit et connecté.

Réagissez via Facebook

Vous êtes
:
 
Age
: ans
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg
Poids désiré
: kg
 
Vous êtes
:
 
Date de naissance
:
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg