Les clés du bien-être et de la ligne en 4 leçons

Publié le -
Rien que pour vous ! Tous nos conseils :
Femme refuse sucreries

1/ Recadrez votre pensée minceur

Que vous soyez petite ou grande, vous avez une morphologie qui vous est propre. Et il faut l’accepter. Pourtant, quand on nous entend, nous les femmes, nous avons toujours trois kilos en trop qu’on aimerait bien perdre. Et ce, quelque soit son poids. Pourtant, avant de vouloir entreprendre un régime, il faut toujours se recadrer pour ne pas faire d’erreur concernant son hygiène alimentaire et entreprendre toutes sortes de régimes « yoyo », délétères pour la santé.
Avant toute chose, il est important d’avoir un repère. Contrairement à ce que vous pouvez penser, votre repère n’est pas la balance qui, pour vous, semble être le seul objet capable de matérialiser votre poids. Détrompez-vous. Votre repère sera l’IMC (Indice de masse corporelle) qui permet de se faire une idée juste et réaliste de votre poids de forme.
 
Calculez votre IMC et déterminez le poids qui vous convient
Pour cela, il faut établir un calcul très simple :
IMC = le poids divisé par la taille au carré (P/T²)
Exemple : vous mesurez 1m65 et pesez 60 kg
60 / 1,65²
Votre IMC est de 22 : votre IMC est normal.
 
- L’indice idéal se situe entre 20 et 25.
- Entre 25 et 30 : l’IMC indique un surpoids
- Supérieur à 30, il est synonyme d’obésité
 
Ainsi, il faut aborder l’amincissement différemment si vous voulez vous fixer des objectifs raisonnables ou tout simplement vous rendre compte que vous n’avez pas de poids à perdre. Parfois, l’image déformée et obsédante que l’on a de son corps nous empêche de raisonner objectivement. Vous pensez avoir de grosses fesses alors qu’elles sont simplement dodues et bien proportionnées avec l’ensemble de votre silhouette : en raisonnant de cette façon, vous risquez de viser des objectifs quasi irréalisables en matière de perte de poids.
Donc :
- tentez de ne pas avoir une vision – souvent – erronée de votre corps.
- faites le point : si vous prenez du poids ou que celui-ci est supérieur à la normale, ne vous jetez pas corps et âme dans un régime car dans 90 % des cas, ces tentations sont vouées à l’échec. Dans un premier temps, essayez de comprendre quelle est l’origine de cette prise de poids, comment il est possible de l’arrêter pour ensuite déterminer si les kilos en trop existent bel et bien et si vous souhaitez vraiment les voir disparaître.
- Vos objectifs doivent être raisonnables. Préférez perdre 2 à 4 kilos plutôt que 10. C’est sur la durée et non dans la rapidité que les résultats et un regain d’énergie feront leur apparition.
Et moins vite perdus, moins vite repris !

 
« Je ne suis pas grosse mais je ne m’aime pas »
Ce cas concerne grand nombre d’entre vous. Votre poids est normal, votre silhouette plutôt pas mal, mais il n’y a rien à faire. Vous êtes toujours en train de chipoter devant le miroir qui vous renvoie une image qui ne vous convient pas. Bref, vous ne vous aimez pas et vous ne vous sentez pas à l’aise dans votre corps. Comment gérer cet état ?
Avant tout, il faut arrêter de ne regarder que les mauvais côtés et d’être pessimiste. Vous avez deux bras, deux jambes, vous avez la chance d’avoir un corps en bonne santé et c’est le principal. Ensuite, apprenez déjà à prendre conscience de vos atouts et faites jouer votre charme personnel. Vous devez essayez de vous regarder autrement, à chercher en vous ce qu’il y a de plus plaisant. Personne n’est parfait, sachez-le. Et ce n’est pas en ayant une mauvaise image de vous-même que les choses s’amélioreront. Pourquoi pas ne pas positiver et voir votre corps du bon côté ?

 



 

Commentez cet article sur le forum

Pour pouvoir commenter cet article dans le forum vous devez être inscrit et connecté.

Réagissez via Facebook

Vous êtes
:
 
Age
: ans
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg
Poids désiré
: kg
 
Vous êtes
:
 
Date de naissance
:
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg