Conseils pour mener à bien un régime

Publié le -
femme mesure son tour de cuisse

Vouloir perdre du poids peut être comparable à l’entraînement d’un sportif de haut niveau ou aux gammes nécessaires pour un pianiste : cela ne s’improvise pas tout d’un coup et n’arrive pas du jour au lendemain. Il faut commencer en bas de l’échelle et gravir sagement (et très régulièrement) les échelons un à un avant de pouvoir les monter quatre à quatre et à toute vitesse. Il faut du temps et de la patience.

Vouloir perdre du poids implique un changement radical de notre mode et de notre hygiène de vie : consacrer un certain temps (au moins 30 minutes par jour au début) à marcher, bouger, danser, nager, etc., et aussi à préparer des repas équilibrés. Il faut donc remettre à jour une bonne partie de son emploi du temps. Il faut d’abord penser un peu à soi.

Vouloir perdre du poids implique de faire certains efforts, mais ceux-ci doivent être accomplis de bon gré et avec un certain plaisir car le but à atteindre est un peu comme un cadeau de luxe que l’on veut s’offrir.
C’est pourquoi avant de commencer quoi que ce soit, il faut apprendre à se connaître : en fonction de nos désirs et de nos besoins nous pourrons mettre au point une nouvelle façon de vivre plus satisfaisante et plus harmonieuse et c’est en considérant lucidement nos qualités et nos défauts que nous pourrons renforcer les unes et atténuer les autres. 

Ainsi pour pouvoir  fournir des efforts soutenus dans la durée, il faut se forger une volonté à toute épreuve. Les grandes oeuvres ne s’accomplissent pas dans le confort : il faut se jeter à l’eau avec courage et s’entraîner sans relâche et sans faiblir.
- Lutter contre le confort insidieux qui nous met en état de faiblesse.
- Briser le système, réagir et améliorer son mode de vie.
- Ne jamais rester désoeuvré car cela peut susciter l’envie de grignoter.
- À défaut de ce qu’on doit, faire ce qu’on peut dès qu’on peut.
- Progresser étape par étape.
- Soigner son apparence quel que soit son poids : se regarder souvent dans la glace pour vérifier sa coiffure, son maquillage, la tenue et la netteté de ses vêtements et aussi pour vérifier l’expression de son visage et le détendre, au besoin, par un sourire. 
- Être nette, fraîche et légèrement parfumée donne bon moral et est bien plus important qu’être mince.
- Il faut devenir vraiment soi-même ; bannir les sentiments négatifs qui ne servent à rien sinon à s’enfoncer et à s’empêcher d’avancer, par exemple le découragement, les complexes d’infériorité, la jalousie, etc.
- Inverser la spirale infernale. On ne peut pas toujours agir sur les événements extérieurs mais on peut réagir de mille façons différentes face à une situation qui nous soucie, nous contrarie ou nous bouleverse : on peut se laisser abattre, tout casser, pleurer ou... manger ! On peut aussi essayer de maîtriser la situation dans la mesure du possible, par exemple se forcer à accomplir une tâche minime au lieu de rester prostrée, choisir de sortir et de marcher un bon moment  au lieu de céder n’importe comment à sa colère. Ainsi au lieu de se laisser aller à notre première impulsion, on peut essayer de choisir une réaction qui, à défaut d’améliorer les choses ne les aggraveront pas. 
- C’est quand cela semble le plus dur qu’il faut être inébranlable ; en effet il est facile de résister quand tout va bien, mais c’est quand tout nous semble difficile qu’il faut trouver la force de persister.
- Garder l’espoir, prendre patience, avoir la foi et ne pas être trop pressé. Prendre une décision implique qu’on doit se concentrer sur le but à atteindre d’une part, mais surtout sur le  chemin à faire et l’effort à fournir pendant le trajet. Chaque jour, chaque heure, chaque minute est un petit but à atteindre. 
- Ne pas se fixer de date butoir : c’est ici et maintenant ! C’est aujourd’hui qui compte. C’est ce que l’on fait ici et maintenant qui est important. Et ce qui est important, c’est de respecter impérativement  et à chaque instant les consignes que l’on s’est fixées sans toutefois s’affamer ni s’épuiser. Ainsi il ne faut surtout pas perdre son temps à se désoler si aujourd’hui on ne peut pas rentrer dans le petit pantalon noir que l’on portait il y a quelques mois car avec une petite dose de sport, de diététique, de bon sens, et de volonté, on le remettra bientôt et peut-être, au bout d’un certain temps, flottera-t-il un peu autour de notre taille. À ce moment-là, la surcharge pondérale aura diminué, mais notre force de caractère et notre bien-être auront augmenté et ils nous serviront peut-être à mener à bien d’autres combats...
Et c’est tout ce que je vous souhaite !

Mots clés : régime, conseils

Commentez cet article sur le forum

Pour pouvoir commenter cet article dans le forum vous devez être inscrit et connecté.

Réagissez via Facebook

Vous êtes
:
 
Age
: ans
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg
Poids désiré
: kg
 
Vous êtes
:
 
Date de naissance
:
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg