Les fêtes approchent : comment se faire plaisir en gardant la ligne ?

Publié le -
Les fêtes de fin d’année approchent à grands pas ! Et le 25 décembre, c’est vous qui organisez le repas. Que proposer ? Et surtout comment faire pour ne pas prendre les quelques kilos qui apparaissent généralement à ce moment-là ? Pas d’inquiétude ! Voici une mise en situation pour vous permettre d’organiser ce repas tout en gardant la ligne…
minceur noel

Il était une fois…
Voici le planning mis en place par Isabelle, diététicienne, qui elle aussi doit préparer le déjeuner de Noël (toute ressemblance à des personnages existants ne serait que pure coïncidence…).
 
J-45 : « Les invitations sont toutes parties. Tout le monde devrait être présent à mon repas... Je n’ai plus qu’à décider ce que je vais préparer. Côté alimentation, pas question de se priver pour le moment ! J’évite les excès alimentaires mais la diète, très peu pour moi ! Il est trop tôt pour commencer à faire attention à ce que je mange. Le principal est, comme tout au long de l’année, de manger équilibré ! Petit rappel pour ceux qui auraient oublié les bases de l’équilibre alimentaire :
- Faire 3 repas par jour
- Ne pas sauter de repas (car cela ne permet pas de maigrir, au contraire)
- Ne pas grignoter
Chaque jour, pour apporter au corps les nutriments dont il a besoin, il faut consommer :
- Des féculents à chaque repas
- 1 portion de viande, poisson ou œuf
- 5 fruits et légumes
- 3 produits laitiers
- Un peu de matière grasse (huile et beurre)
- Un produit sucré au maximum
- De l’eau tout au long de la journée
 
J-30 à J-15 : Il est temps que je définisse mon menu. Plusieurs mets sont à l’honneur en cette période de fête : foie gras, huîtres, fruits de mer, dinde, chapon, saumon fumé, bûche de Noël… Mais que choisir ? Petit aperçu nutritionnel de ces plats tant appréciés…
 
Tout d’abord, étape obligatoire et on ne peut plus importante : l’apéritif ! Le champagne sera certainement à l’honneur pour débuter ce repas.« Je ne me pèse pas le lendemain d’un repas de fête car les valeurs seront faussées par la quantité d’aliments consommée la veille » Mais comment accompagner cette précieuse boisson qui fait la réputation des Français ? Les traditionnels petits-fours, des toasts aux œufs de poissons…, mais je prévois également des toasts au tzatziki et des olives, qui apporteront respectivement calcium et graisses de bonne qualité.

Venons-en à l’entrée
- Le foie gras : c’est un plat délicieux, mais mieux vaut ne pas en abuser. Comme son nom l’indique, il est riche en graisses et en calories. À consommer avec modération. Je vais donc proposer autre chose en entrée car je dégusterai certainement du foie gras au cours d’un autre repas lors des fêtes.
- Le saumon fumé peut composer mon entrée. Riche en oméga 3, vitamines A et D, il régalera mes papilles mais également mon corps.  Il apporte tout de même des lipides alors ne pas s’en priver certes, mais ne pas en consommer plus que de raison ! !
- Les huîtres sont, quant à elles, riches en oligo-éléments et très peu grasses.
Tout comme les fruits de mer. Peu gras, ils sont riches en protéines et apportent des oligo-éléments. Il faut simplement faire attention aux quantités de beurre et de mayonnaise qui accompagnent généralement ces produits.
 
 

Commentez cet article sur le forum

Pour pouvoir commenter cet article dans le forum vous devez être inscrit et connecté.

Réagissez via Facebook

Vous êtes
:
 
Age
: ans
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg
Poids désiré
: kg
 
Vous êtes
:
 
Date de naissance
:
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg