Les fêtes approchent : comment se faire plaisir en gardant la ligne ?

Publié le -
assiette + bonnet Noël

Une fois l’entrée choisie, place au plat de résistance. Bien souvent, pour le repas de Noël, le chapon est à la fête. Accompagné de divers légumes et de marrons (fruits oléagineux riches en amidon et en fibres), il apporte protéines, glucides (principalement complexes) pour peu de lipides. Impeccable pour le repas que je souhaite proposer !
 
Puis, vient le moment du plateau de fromages. Afin d’augmenter l’apport en fibres, le bon plan est d’accompagner le plateau de fromages de fruits oléagineux (noix, noisettes) et de fruits secs (abricots, dattes séchées).

Enfin… le dessert ! Le jour de Noël, pas question de choisir autre chose qu’une bûche ! Mais laquelle choisir ? Plutôt pâtissière ? Plutôt glacée ?
Une part de bûche pâtissière apporte environ 3 fois plus de calories qu'une part de bûche glacée (du fait de sa richesse en beurre, ce qui peut d’ailleurs être écœurant si les ingrédients ne sont pas savamment dosés) ! Pour augmenter l’apport en fruits, je dispose ma bûche au centre d'un grand plat, entourée de fruits crus : tranches de kiwis, dés de mangues et d'ananas, rondelles de bananes citronnées, grains de raisins… Ma bûche gagne alors en vitamines et fibres, et en saveurs !

À la fin du repas, des petites friandises sont généralement proposées comme les chocolats… et mignardises. Ils sont riches en magnésium, mais apportent beaucoup de calories, car ils sont riches en lipides et en sucre.

Pour éviter le coup de grâce des douceurs de fin de repas, j’ajoute des fruits à grignoter sur le même plat : litchis, quartiers d'orange pelés à vif, clémentines… Plus légères, mes petites douceurs seront aussi plus vitaminées, un petit coup de fouet pour bien finir la journée !
 
J-7 : Il est temps de penser à la préparation de ma table. Je vais l’habiller pour qu’elle soit resplendissante, et confectionner de jolis menus pour que tout soit parfait. Du côté de mon alimentation, il faut que je commence à éviter les excès. Je limite donc ma consommation de produits riches en sucre et en matières grasses afin de pouvoir profiter pleinement des repas festifs qui arrivent.« Vous avez pris du poids après les fêtes ? Pas de panique ! Vite pris, ils seront vite perdus lorsque vous retrouverez une alimentation équilibrée et moins riche »
 
Jour J : Je me fais plaisir. Je profite des gens, du repas. Je mange de tout sans mauvaise conscience. J’évite quand même de me resservir et je ne me jette pas sur l’apéritif pour pouvoir profiter des plats qui suivent !
 
J+1 à J+7 : Je fais attention à ce que je consomme après les repas de fêtes. Je ne fais pas d’excès alimentaires pour aider mon organisme à réguler mon poids. J’évite autant que possible les sucreries, gâteaux et produits gras et surtout le grignotage ! Par contre, pas de diète ! Car si je mange trop peu pendant les jours qui suivent les fêtes, je risque de prendre du poids quand je mangerai à nouveau normalement. En tout cas, je ne me pèse pas le lendemain d’un repas de fête car les valeurs seront faussées par la quantité d’aliments consommée la veille. Je bois par contre beaucoup d’eau pour éliminer les toxines accumulées dans le corps, dues au surplus ingéré.
Enfin, je reprends l’exercice physique. Au moins 30 minutes de marche rapide par jour, une habitude à adopter d’ailleurs toute l’année, en plus de quelques séances de sport ».
 
The end
Grâce à cette organisation, Isabelle passera de bonnes fêtes sans prendre 1 gramme ! !
Pour que vous aussi vous passiez de bonnes fêtes de fin d’année, faites comme elle !
Malgré ces précautions, si vous vous rendez compte durant les quelques jours suivant ces fêtes que les kilos se sont installés, pas de panique ! Vite pris, ils seront également vite perdus lorsque vous retrouverez une alimentation équilibrée et moins riche ! Diminuez vos apports tout en préservant l’équilibre alimentaire. Manger moins ne signifie pas supprimer complètement certains aliments comme les féculents, par exemple. Mais cela signifie qu’il est préférable d’éviter les excès alimentaires, notamment ceux de pâtisseries, confiseries et autres produits sucrés, produits gras (charcuteries, fritures, chips…). Il faut manger de tout et suffisamment, mais toujours en quantités raisonnables (cf. les fréquences de consommation rappelées à « J-45 »).
 
Bonnes fêtes de fin d’année !
 

Commentez cet article sur le forum

Pour pouvoir commenter cet article dans le forum vous devez être inscrit et connecté.

Réagissez via Facebook

Vous êtes
:
 
Age
: ans
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg
Poids désiré
: kg
 
Vous êtes
:
 
Date de naissance
:
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg