Grossesse et nutrition

Publié le -
Comme vous le savez, le Programme National Nutrition Santé (PNNS) lancé en 2001 par les pouvoirs publics met à votre disposition le site internet www.mangerbouger.fr pour vous informer correctement sur les repères alimentaires. Il édite aussi régulièrement des petits guides d’information nutritionnelle destinés à des publics spécifiques. Le dernier en date : un livret destiné à la femme enceinte et à la jeune maman. L’occasion pour nous de faire un point sur ce sujet, pour celles d’entre vous qui sont concernées, qui le seront peut-être bientôt ou qui ont une amie qui l’est.
femme enceinte mange aliments sains

Quelques précautions

La période de la grossesse demande une certaine vigilance vis-à-vis de son alimentation.
Pour éviter la listériose, il faut malheureusement « oublier » certains aliments pendant 9 mois : la bactérie listeria, très répandue dans l’environnement, peut se retrouver dans les aliments d’origine végétale ou animale, même s’ils ont été réfrigérés.
Pendant votre grossesse, il est donc recommandé d’éviter :
- les fromages à pâte molle à croûte fleurie (type camembert, brie) et à croûte lavée (type munster, pont-l’évêque), surtout s’ils sont au lait cru ; les fromages râpés industriels. Enlevez la croûte de tous les fromages.
- certains produits de charcuterie, notamment rillettes, pâtés, foie gras, produits en gelée.
- la viande crue ou peu cuite, les coquillages crus, le poisson cru (sushi, sashimi, tarama), les poissons fumés (saumon, truite).
 
Si vous n’avez pas eu la toxoplasmose, parasite présent dans la terre et surtout sur les végétaux ou dans la viande :
- ne mangez pas de viande crue ou peu cuite,
- évitez les viandes fumées ou marinées (gibier) sauf si elles sont bien cuites,
- lavez très soigneusement les légumes, fruits et herbes aromatiques, afin de leur ôter tout résidu de terre. N’en mangez pas si vous ne savez pas comment ils ont été lavés.
 
Globalement, soyez particulièrement prudente en matière d’hygiène dès que vous envisagez une grossesse. Cela vous permettra de prévenir la plupart des risques d’infection : lavez-vous souvent les mains, évitez de changer la litière du chat, respectez les règles d’hygiène, de rangement et de délai de stockage dans le réfrigérateur, veillez à bien cuire tous les produits animaux, réchauffez bien les plats déjà cuits ou les restes…

 

Si vous êtes végétarienne, végétalienne, macrobiote…, votre alimentation risque de vous exposer, vous et votre futur bébé, à des carences : faites-vous suivre par un professionnel de la nutrition pendant toute votre grossesse et après, si vous allaitez.
 


Être en grande forme

Même s’il ne s’agit pas de manger pour deux comme cela est parfois dit (vos apports caloriques ne sont pas très augmentés pendant les deux premiers trimestres de la grossesse), la bonne nouvelle pour avoir la pêche et un bébé en forme est de manger suffisamment ! Une alimentation variée est nécessaire pour couvrir à la fois vos besoins nutritionnels et ceux de votre enfant.
Mots clés : nutrition, grossesse

Commentez cet article sur le forum

Pour pouvoir commenter cet article dans le forum vous devez être inscrit et connecté.

Réagissez via Facebook

Vous êtes
:
 
Age
: ans
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg
Poids désiré
: kg
 
Vous êtes
:
 
Date de naissance
:
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg