Gare aux mycoses !

Publié le -
Mycose

Les mycoses sont un ensemble de maladies qui atteignent entre autre la peau et notamment les plis, les muqueuses, les ongles, le cuir chevelu. D’autres organes comme l’os ou les poumons peuvent être le siège de mycoses mais cela entre dans un cadre spécialisé. Les agresseurs qui sont à l’origine de ces affections sont des champignons parasites, organismes intermédiaires entre les végétaux et les bactéries. En effet, ils poussent sur un milieu de culture de même qu’une plante sur un terreau, et dans certains cas il est possible d’observer leur développement en anneau concentrique sur la peau, la zone périphérique correspondant à la prolifération du champignon. Par exemple les dermatophytes dénommés de la sorte, car ce sont des parasites de la peau, sont souvent kéatinophiles car ils aiment se nourrir de l’élément constitutif de la couche cornée de la peau, la kératine. C’est ce en quoi ils se rapprochent des bactéries puisqu’ils colonisent l’homme et les animaux. Ce sont parfois des commensaux, c’est-à-dire qu’ils peuvent être au sein de l’organisme sans provoquer de pathologie, et ce sont souvent des opportunistes, car ils vont profiter d’une faiblesse éventuelle de l’organisme pour se développer anormalement et devenir ainsi pathologiques. C’est ce que l’on peut observer notamment chez les immunodéprimés et les diabétiques. Les dermatophytes peuvent se subdiviser en trois catégories, les dermatophytes humains, les dermatophytes d’origine animale et ceux provenant de la terre.
 
       
Le Candida albicans

C’est une levure que l’on retrouve sur les muqueuses digestives et de la bouche en faible quantité à l’état normal. Le Candida va profiter d’un déséquilibre tel une faiblesse des défenses comme chez le nourrisson ou le vieillard et comme énoncé ci-dessus chez l’immunodéprimé et le diabétique. Les traitements antibiotiques peuvent également favoriser le développement des candidoses en déséquilibrant la flore intestinale. Parmi les pathologies courantes entraînées par le Candida albicans, on peut citer le muguet qui peut atteindre les nourrissons et les vieillards. Le patient présente alors une rougeur au niveau des muqueuses buccales avec un enduit blanchâtre crémeux qui peut s’accompagner de brûlures. Il y a également les langues noires ou les papilles linguales, colorées d’une teinte allant du noir verdâtre au chamois. La coloration peut respecter les bords de la langue. D’autres souches de Candida sont parfois impliquées dans les langues noires.
 

Les mycoses superficielles

Elles atteignent la peau, le cuir chevelu, les poils, les ongles.
Tantôt il y aura une atteinte de la peau glabre, après avoir pénétré la couche cornée grâce à une lésion. Le champignon commence à manger la couche cornée et il s’y multiplie en cercle concentrique centrifuge. L’atteinte de l’épiderme produit des squames, fines lamelles blanchâtres. C’est l’herpès circiné. D’autres champignons vont atteindre les grands plis comme l’aisselle ou l’aine. Comme l’eczéma marginé de Hébra. Egalement les petits plis interdigitaux des mains et des pieds peuvent être atteints. On peut ainsi avoir le classique pied d’athlète ainsi dénommé car il touche souvent le sportif qui transpire dans des chaussures synthétiques, et cette macération provoquée par l’acidité de la sueur combinée aux bactéries qui finissent par s’accumuler dans les chaussures va permettre au champignon de se développer dans les espaces interdigitaux des orteils. Il y aura d’abord une desquamation qui va s’accompagner de prurit (la démangeaison), puis, dans un second temps, les plis vont devenir sensibles et douloureux, l’épiderme pouvant être à vif et se sur-infecter. Si l’on n’applique pas un traitement approprié, la mycose peut être très tenace, et il arrive encore de voir des espaces interdigitaux  comparables à une brûlure au deuxième degré !
 
 
Les Teignes

L’atteinte se fait au niveau des poils, de la barbe et des cheveux. Il y a souvent une alopécie c’est-à-dire une chute de cheveux. On distingue les teignes tondantes avec des cheveux courts et cassants et beaucoup de squames, et les teignes faviques où l’attaque  se fait à la base du poil. Ces dernières peuvent entraîner une alopécie en plaques définitive. Egalement les teignes inflammatoires avec des suppurations, des croûtes, du pus. Elles atteignent la barbe, les sourcils et les moustaches, notamment chez les toxicomanes qui consomment de l’héroïne.
 
 
 

Mots clés : Mycose

Commentez cet article sur le forum

Pour pouvoir commenter cet article dans le forum vous devez être inscrit et connecté.

Réagissez via Facebook

Vous êtes
:
 
Age
: ans
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg
Poids désiré
: kg
 
Vous êtes
:
 
Date de naissance
:
Votre taille
: cm
Votre poids
: kg